PSA teste les véhicules connectés du futur en Chine

PSA teste les véhicules connectés du futur en Chine
PSA teste les véhicules connectés du futur en Chine
A lire aussi

publié le 16 septembre

A l'occasion du salon international de l'Internet des Objets (World IoT Expo 2018), qui se tient dans la ville de Wuxi en Chine, le groupe réalise des tests de la technologie V2X de communication entre véhicules.

La Chine fait toujours les choses en grand. Près de Shanghai, en 1ère mondiale, une zone a été aménagée pour tester les nouvelles technologies de connectivité. Ce terrain de jeu offre une superficie urbaine de 170 km2, avec 226 carrefours et intersections, avec plus de 600 bases de communication et plus de 100 000 utilisateurs.

Voilà de quoi expérimenter la communication LTE-V2X. Le Groupe PSA, qui y travaille avec Huawei et Qualcomm, profite donc de ce salon pour faire des démonstrations. Il a équipé trois véhicules (DS 7 CROSSBACK, Peugeot 4008 et Citroën C5 Aircross).

Ces voitures peuvent communiquer directement entre elles ainsi qu'avec les piétons. Le conducteur pourra, par exemple, être alerté si un véhicule qui le précède fait un freinage d'urgence ou si un piéton s'apprête à traverser la chaussée.

Cette démonstration de véhicules connectés intelligents constitue le début d'une série d'expérimentations pour le Groupe PSA en Chine, où ma technologie de communication directe LTE-V2X devrait être mise sur le marché dès 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.