Ne devenez pas un Smombie au volant

Ne devenez pas un Smombie au volant
Ne devenez pas un Smombie au volant
A lire aussi

publié le 14 mai

Selon une étude réalisée pour Ford France, les conducteurs sont un peu trop accros au smartphone. Il existe pourtant des solutions pour ne plus le tenir en main.

La nomophobie (tiré de l'anglais (no mobile phone phobia) est un terme qui désigne la peur de ne plus avoir son portable. Et dans ce cas là, on devient vite un Smombie (contraction de smartphone et de zombie). Le problème est qu'on ne peut pas à la fois utiliser son smartphone et conduire. En tout cas, pas en le manipulant.

Selon une étude réalisée par YouGov pour Ford France, on apprend que près d'un conducteur sur deux (44 %) déclare consulter son smartphone au volant. Encore plus alarmant, chez les personnes avec un enfant à charge, ce chiffre grimpe à 59 %.

Si majoritairement, la consultation de son smartphone se fait à l'arrêt ou à faible allure (64 % aux feux rouges, 61 % dans les embouteillages, 17 % à faible allure en ville), ils sont tout de même près d'un tiers à le faire en roulant (24 % seul sur route, 10 % sur route avec régulateur de vitesse).

La consultation et l'envoi de SMS au volant est la principale raison de consulter son smartphone chez ceux qui le font (62 % et même 78 % chez les 35-44 ans), suivi des appels téléphoniques. Plus étonnant, ils sont 14 % à reconnaître naviguer sur les réseaux sociaux en conduisant et même 7 % à prendre des photos en roulant.

Il existe pourtant des solutions pour éviter ces distractions potentielles. Ford propose par exemple le système SYNC qui permet d'intégrer facilement le smartphone dans le véhicule. Avec les interfaces CarPlay et Android Auto, les possesseurs d'iPhone et de mobiles Android n'ont plus à toucher à leur téléphone. A la voix, on peut accéder à la musique, à la navigation et aux SMS (qu'on peut se faire lire et dicter).

A l'heure de la voiture connectée, et 20 ans après l'apparition du Bluetooth, on se demande pourquoi les conducteurs continuent à tenir leur smartphone à la main...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.