Mais où sont passées les voitures connectées à Genève ?

Mais où sont passées les voitures connectées à Genève ?
Mais où sont passées les voitures connectées à Genève ?
A lire aussi

publié le 8 mars

La technologie est dans toutes les voitures exposées au salon, mais la connectivité est assez peu mise en avant sur les stands.

Ce point intrigue les observateurs. On se rappelle pourtant que c'est le salon de Genève qui, en 2014, a marqué l'arrivée de l'interface CarPlay dans l'automobile (à l'époque, chez Ferrari et Volvo notamment). Depuis, il est vrai, ce standard de réplication de l'affichage du smartphone (ainsi qu'Android Auto et MirrorLink) a été généralisé sur les nouveaux modèles.

Il faut donc faire l'effort de manipuler le nouveau cockpit de la Mercedes Classe A ou celui de la nouvelle Peugeot 508 pour constater que les services connectés sont bien là.

En cherchant bien, on trouve ici ou là des corners sur le salon pour évoquer la connectivité. Chez Skoda, il y a une démonstration de la technologie Alexa d'Amazon. Le même constructeur met aussi en scène son stand, avec un chatbot sur Facebook Messenger qui permet d'en savoir plus sur ce qu'il prépare pour le futur.

Hyundai a aussi mis l'accent sur les technologies connectées sur son stand, avec l'Internet des objets et la reconnaissance vocale.

Mais, on a le sentiment que les constructeurs privilégient davantage le CES de Las Vegas ou le Mobile World Congress pour parler de technologie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU