Les voitures connectées passent les frontières

Les voitures connectées passent les frontières
Les voitures connectées passent les frontières

publié le 5 avril

Une zone de tests a été aménagée à la frontière de trois pays (France, Allemagne, Luxembourg) pour éprouver les technologies liées à la voiture connectée et autonome.

Le coup d'envoi de cette initiative a été donné cette semaine à Schengen, au Luxembourg. Plusieurs ministres européens avaient fait le déplacement à cette occasion, dont la ministre française des transports, Elisabeth Borne.

Dans cette zone transfrontalière, le groupe PSA y tester des véhicules autonomes.

Mais il y a aussi une partie dédiée à la voiture connectée. Ainsi, Audi, Ericsson, SWARCO Traffic Systems, l'Université de Kaiserslautern et Qualcomm sont les partenaires impliqués dans les tests concernant la communication directe C-V2X.

Ces sociétés ont formé le consortium ConVeX (Connected Vehicle to Everything of Tomorrow) dès 2017. Le test est l'occasion de montrer la fiabilité, la portée et les performances de la communication directe C-V2X à travers les trois frontières européennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.