Les automobilistes peu à l'aise face au partage des données

Les automobilistes peu à l'aise face au partage des données
Les automobilistes peu à l'aise face au partage des données
A lire aussi

publié le 15 mars

HERE Technologies a réalisé une étude sur l'utilisation des données de localisation, qui est un enjeu pour les constructeurs, dans le cadre de la voiture connectée et autonome.

L'étude en question a été menée sur plus de 8 000 consommateurs répartis à travers 8 pays. Sans surprise, elle souligne les inquiétudes du public. Ainsi, 76 % des personnes se sentent stressées ou vulnérables face au partage des données de localisation.

La majorité des personnes se désintéresse en fait des fonctions de paramétrage des données de localisation. Moins d'1 personne sur 5 fait confiance aux lois et règlements relatifs à la protection des données de localisation. L'étude pointe aussi le fait que moins d'1 personne sur 5 pense que la collecte des données de localisation sera utilisée à bon escient.

Et la méfiance est encore plus grande en France, où seulement 20 % des consommateurs estiment avoir le contrôle total de leurs données de localisation. 44 % des personnes interrogées disent partager leurs données de localisation sans le vouloir.

Autre enseignement : seulement 17 % des Français sont prêts à partager leurs données de localisation avec le gouvernement. La proportion est inférieure pour les compagnies de Transport (15 %), les navigateurs Internet (15 %) et les vendeurs en ligne (14 %).

Les industriels vont devoir déployer beaucoup de pédagogie pour convaincre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU