Le Challenge(s) de la voiture autonome

Le Challenge(s) de la voiture autonome
Le Challenge(s) de la voiture autonome

publié le 16 décembre

Renault qui prend 40 % du capital d'un groupe de presse, c'est le genre d'info qui est à ranger dans la rubrique économie ou médias. Sauf que là, c'est le type d'alliance qui montre que la voiture devient elle-même le média.

Ainsi donc, Carlos Ghosn, le patron de Renault, est allé trouver Claude Perdriel, PDG du groupe Challenges, pour lui proposer un coup de pouce. En échange d'un coup de pouce financier, pour sécuriser son activité d'éditeur de presse, la marque au losange veut en retour bénéficier de contenus éditoriaux pour ses clients. Et ce, dans la voiture.

Alors que les Français et les Européens passent aujourd'hui en moyenne deux heures par jour dans leur véhicule, et que demain ils ne conduiront plus, il faudra bien occuper ces passagers. Bien sûr, ils pourront voir un film ou dormir. Mais, certains seront peut-être plus réceptifs pour enrichir leurs connaissances en économe, en sciences ou en histoire.

Autant de thèmes qu'abordent les titres du groupe Challenges.

Claude Perdriel et Carlos Ghosn partagent la conviction que le développement de la voiture connectée et autonome va libérer du temps utile aux utilisateurs. Et les deux partenaires veulent anticiper sur cette évolution. Ils ont décidé d'inventer un « lab d'innovations », afin de concevoir de nouveaux contenus éditoriaux embarqués.

Avant, on lisait l'Auto Journal. Demain, on lira le journal dans l'auto. Vous n'y croyez pas ? Il est déjà possible de se faire lire des dépêches de l'AFP en mode vocal dans une voiture. Alors, pourquoi pas des articles écrits pour les écrans ? Il y a déjà tellement de français qui lisent la presse sur un smartphone ou une tablette...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.