La 5G devrait s'imposer comme standard pour la voiture connectée

La 5G devrait s'imposer comme standard pour la voiture connectée
La 5G devrait s'imposer comme standard pour la voiture connectée

publié le 6 juillet

Alors que le Parlement européen avait opté en avril pour le wi-fi, les pays membres de l'Union Européenne ont finalement mis en avant la 5 G.

Cette préférence a été exprimée le 4 juillet, lors d'une réunion entre les représentants des Etats, à 21 voix sur 28. Ce rejet doit encore être formellement confirmé par

les ministres.

Le wi-fi, qui nécessite des équipements fixes au bord de la route, était préconisé par Volkswagen et par Renault, ainsi que par le fabricant de puces NXP, qui mettaient en avant la disponibilité immédiate de la technologie.

Mais la 5G, dont la couverture sera plus large et surtout le temps de latence quasiment nul, emporté l'adhésion du Groupe PSA, de BMW, Audi et Daimler du côté des constructeurs, ainsi que de Qualcomm chez les fabricants de puces.

Ce rejet ne signifie pas que le wi-fi ne pourra pas être utilisé pour connecter des voitures. Il y aura probablement des systèmes à bord permettant d'utiliser les deux standards.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.