L'e-commerce va se développer en voiture

L'e-commerce va se développer en voiture
L'e-commerce va se développer en voiture
A lire aussi

publié le 6 mai

Selon Frost & Sullivan, 80 % des véhicules haut de gamme seront équipés en 2020 de systèmes permettant de faire des achats en ligne.

Avec l'arrivée de véhicules de plus en plus automatisés et des temps de trajet qui vont s'allonger, les conducteurs seront tentés de faire autre chose derrière le volant. Ils pourraient par exemple faire du commerce électronique.

Dans le cadre de son étude (Global Car Market Outlook 2019), la firme de consulting recommande aux industriels de l'automobile de s'intéresser aux places de marché et à la monétisation des données. Les mises à jour de logiciels par réseau sans fil seraient aussi autant d'opportunités pour proposer de nouvelles fonctions.

Pour Frost & Sullivan, les constructeurs devraient ouvrir leurs systèmes télématiques à des tiers pour proposer ensemble des services à la demande.

Le e-commerce va se développer aussi en voiture grâce à l'arrivée du cloud et de l'intelligence artificielle (qui va analyser les comportements et suggérer des services par rapport aux habitudes de conduite).

Ce mouvement devrait surtout être visible aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.