Google entre dans le tableau de bord chez Renault-Nissan

Google entre dans le tableau de bord chez Renault-Nissan
Google entre dans le tableau de bord chez Renault-Nissan
A lire aussi

publié le 19 septembre

L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et Google ont signé un partenariat technologique visant à équiper les véhicules du système d'exploitation Android. Ce qui permettra d'offrir, dès 2021, des services et des applications via le cloud.

Jusqu'à présent, les efforts du géant du web pour entrer dans l'automobile se sont limités à l'interface Android Auto, qui est généralement proposée en même temps que CarPlay d'Apple. Le partenariat signé avec le premier constructeur mondial va plus loin. Il s'agit en effet d'intégrer le système d'exploitation Android, au cœur des équipements d'info-divertissement.

De la sorte, les modèles de Renault, Nissan et Mitsubishi pourront bénéficier en natif de la navigation par Google Maps, de l'accès aux applications automobiles de Google Play Store et bien sûr de la commande vocale, grâce à Google Assistant. Il ne sera plus nécessaire d'avoir un smartphone Android à brancher dans la voiture pour avoir accès à cet univers de services.

Rappelons que la commande vocale apporte un énorme plus en matière de sécurité routière : elle permet de répondre aux appels et SMS, de gérer le système multimédia, de chercher des informations et de gérer des fonctions liées au véhicule.

L'avantage de ce partenariat vient du fait que les clients bénéficieront de l'écosystème en constante évolution de Google et d'Android - incluant déjà des milliers d'applications. De plus, la plateforme sera compatible avec des appareils gérés par d'autres systèmes d'exploitation, dont l'Apple iOS.

Le deal n'est pas exclusif, car une partie seulement des véhicules des marques de l'Alliance utilisera la plateforme Android. Chacune aura la possibilité de proposer sa propre interface et des fonctionnalités uniques sur la base de cette plateforme commune.

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du plan à moyen terme « Alliance 2022 » dont l'un des objectifs est d'équiper toujours plus de véhicules de services de connectivité à bord

Vos réactions doivent respecter nos CGU.