Ford peut aider à prédire les accidents

Ford peut aider à prédire les accidents
Ford peut aider à prédire les accidents
A lire aussi

publié le 27 décembre

Grâce au Big Data, la marque américaine peut aider les villes à identifier les zones où risquent de se produire les accidents.

La division Smart Mobility de Ford, basée à Londres, a eu l'idée de connecter 160 véhicules et d'enregistrer leurs données de conduite sur un an. A l'arrivée, cela donne l'équivalent de 15 000 jours de conduite, 1 million de km (20 fois le tour de la Terre) et 500 millions de points de données.

En retraçant les déplacements des véhicules, et en comparant les endroits où le freinage et les feux de détresse ont été déclenchés, avec les accidents qui ont déjà eu lieu, Ford a pu dresser une cartographie des zones à risques.

Et du coup, la marque a pu créer un algorithme pour déterminer la probabilité de futurs incidents.

La méthode, qui a été mise au point par des "data scientists", ne s'applique pas qu'aux villes. Elle pourrait être exploitée pour d'autres zones géographiques.

Voilà une façon originale de combiner la connectivité et les données pour améliorer la sécurité routière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.