Drust : la fin d'une start up française de la voiture connectée

Drust : la fin d'une start up française de la voiture connectée
Drust : la fin d'une start up française de la voiture connectée

publié le 20 septembre

Selon le Journal du Net, la société Drust, considérée comme une pépite de la French Tech, aurait été acquise par l'équipementier allemand Continental.

Fondée par des anciens de PSA, la start-up Drust avait conçu un boîtier se connectant sur le port diagnostic du véhicule et relié à une application sur smartphone. Ce système permettait de remonter des alertes en cas de défaillance du véhicule et de donner des conseils en temps réel pour consommer moins de carburant.

La promesse était de transformer les conducteurs en "super drivers".

Plus récemment, Drust avait essayé de capitaliser sur son expertise pour développer une plateforme d'intelligence artificielle. Toutefois, il est parfois difficile de s'imposer sur le marché.

le JDN annonce donc que Continental reprend l'activité. Tout comme d'autres gros équipementiers, à l'image de Bosch, le groupe allemand souhaite lui aussi proposer ce type de boîtier connecté sur le marché de l'après-vente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.