Bruxelles sommé de légiférer sur l'accès aux données des véhicules connectés

Bruxelles sommé de légiférer sur l'accès aux données des véhicules connectés
Bruxelles sommé de légiférer sur l'accès aux données des véhicules connectés

publié le 25 février

Le Cecra, l'organisme qui représente les concessionnaires et les réparateurs en Europe, vient d'obtenir une victoire auprès du Parlement européen.

A travers la commission Transport et Tourisme, le Parlement vient d'exiger de la Commission européenne qu'elle légifère, afin que l'accès aux données et aux ressources des véhicules connectés soit non discriminant, et que cet accès puisse permettre une concurrence loyale pour toute la filière aval de l'automobile. Le Parlement Européen souhaite que la question soit tranchée avant la fin de l'année.

Le CECRA se félicite de cette position. Le texte proposé par le Parlement Européen précise en effet que les tiers doivent avoir accès à des conditions de concurrence équitables à ces données et aux offres de services intégrés dans ces véhicules.

La Commission pourrait profiter d'un paquet sur la mobilité, prévu en mai, pour intégrer ces dispositions.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.