Yamaha XSR 125 : elle arrive enfin !

Chargement en cours
Yamaha XSR 125 : elle arrive enfin !
Yamaha XSR 125 : elle arrive enfin !
1/5
© motoservices.com

, publié le 25 mai

Sortie en 155 cm3 en Asie au mois d'août 2019, la XSR arrive enfin chez nous en 125 cm3 pour ce printemps 2021. Nous l'attendions un peu avant, mais Yamaha a certainement attendu pour la sortir en version Euro 5.

Nous n'avons pas encore de fiche technique ni de visuels officiels de cette version 125, ceux que vous voyez sont ceux de la 155, toutefois nul doute quant à sa disponibilité prochaine puisque nous venons de recevoir une invitation pour sa présentation presse officielle qui aura lieu à Amsterdam à la fin du mois de mai.

Une XSR 125 sur la base de la MT-125 2020 ? La XSR 125 reprend le style orienté néo-rétro de ses grandes soeurs 900 et 700, qu'elle rejoindra donc dans la famille Faster Sons, au coeur de la gamme Sport Heritage du constructeur aux trois diapasons.

Tous laisse à penser qu'elle est conçue sur la base de la MT-125, dont le mono liquide avait adopté la distribution variable VVA pour 2020. Il développe 11 kW (15 ch) à 10000 tr/min et 11,2 Nm à 8000 tr/min.

Toutefois, sur les photos de la 155, on ne remarque pas le même système de freinage à l'avant : le disque est ici positionné à droite, avec un étrier axial, tandis que sur la MT-125 le disque est à gauche avec un étrier radial... Et les pneus sont bien sûr aussi différents, typés "mixtes" sur la XSR. Nous pourrons vous en dire plus dès que nous aurons reçu sa fiche technique complète, et les photos...

De même pour son tarif (sachant que la MT-125 est affichée à 5199 EUR) et sa disponibilité effective en concession. Elle devrait a priori sortir de l'usine française de Yamaha, à Saint-Quentin (02). En tout cas, cela risque d'embarrasser un peu Honda et sa CB125R, qui joue elle aussi dans le rétro du côté des Neo Sports Cafe. Et avec la Husqvarna Svartpilen 125, ça fait un peu de sang neuf sur le segment des motos 125 à mono "15 ch liquide".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.