Yamaha MT-15 2019 : nouvelle MT-125 en approche ?

Chargement en cours
Yamaha MT-15 2019 : nouvelle MT-125 ?
Yamaha MT-15 2019 : nouvelle MT-125 ?
1/10
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 8 avril

Avec ses succès en compétition, Yamaha véhicule une image dynamique qui fait écho auprès des plus jeunes d'entre nous, amateurs de sportives qui ont jeté leur dévolu sur l'YZF-R125, ou de roadsters qui ont préféré pendant longtemps la MT-125 à ses concurrentes.

Oui mais voilà, si l'identité des gros roadsters aux trois diapasons a évolué ces dernières années, celle du modèle permis B/A1 est restée la même depuis 2014. Ce qui explique certainement le nombre d'immatriculations de MT-125 à fin 2018, en baisse : 1 326 (-11,30 %), contre 1 429 KTM 125 Duke (- 0,97 %) et surtout 1 511 Honda CB125R, nouveauté de l'année passée.

On le sent, Yamaha doit donc rapidement réagir, du coup nous voyons dans la nouvelle MT-15 apparue sur les marchés asiatiques le mois dernier, ce qui devrait être « notre » nouvelle MT-125. Nous on y croit !

Plus Streetfighter que jamais ! En Inde où elle arrive aujourd'hui, ils l'appellent the Dark Warrior ! Et pour cause : à l'instar de la MT-09 ou de la MT-10, elle devient plus charismatique avec son nouveau phare à Leds et projecteur. Elle arbore également un tout nouveau réservoir et, logiquement, de nouvelles écopes. Quant à la partie arrière, elle aussi évolue avec son large feu à Leds dorénavant placé à la pointe du carénage.

Côté partie cycle, le cadre à grosse section ne semble pas avoir subi de modification et on espère qu'elle conservera sa fourche inversée, comme la MT-15 « Ice Fluo » du marché philippin, alors que la MT-15 indienne est équipée d'une fourche conventionnelle. On espère également que l'étrier radial avant sera toujours présent, car nous ne le voyons plus sur ces modèles asiatiques. Bref, pourvu qu'elle ait le look de ce modèle exotique, mais qu'elle soit équipée du même train avant que celui de la nouvelle YZF-R125 2019 testée il y a peu. 

Côté motorisation, la MT-15 proposée avec un monocylindre 4 soupapes et refroidissement liquide de 155 cm3 développe 19,3 chevaux à 10 000 tr/min. Il est pourvu de la technologie à distribution variable VVA, un système qui a débarqué cette année en Europe sur la nouvelle YZF-R125 2019. Du coup, on imagine sans mal que l'éventuelle nouvelle MT-125 embarque la même motorisation 125 cm3 que la nouvelle sportive des « djeuns », une mécanique qui développe 15 chevaux à 9 000 tr/min, pour un couple maxi de 12,4 Nm à 8000 tours. D'ailleurs l'échappement semble identique au roadster asiatique, son compteur également. Notez que sous ce compteur on peut observer une prise USB des plus pratiques. Bref, vivement bientôt qu'on en sache plus !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.