WhaTTz YeSsS et e-Street : nouveaux scooters électriques équ. 50

Chargement en cours
WhaTTz YeSsS
WhaTTz YeSsS
1/9
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 23 juillet

Vous l'avez remarqué, pas une journée ne se passe sans qu'il soit question d'une nouvelle marque ou de nouveaux modèles de motos et scooters électriques. Les grands constructeurs y vont à pas de velours, mais les plus petits prennent place avec des produits asiatiques et notamment chinois pour la plupart.

Aujourd'hui nous vous présentons WhaTTz, importée par 1pulsion (qui préside aux destinées françaises de Cyclone par ailleurs, comme vous le savez grâce à nos essais des RX1 Grand Raid et RX3S). Deux modèles sont disponibles à ce jour : le YeSsS (mais quel drôle de nom !) et le e-Street, aux designs inspirés par Gogoro d'une part et Niu d'autre part. Sur le marché, c'est ce qui plait, pourquoi chercher plus loin ? En revanche, sur le site Lvneng, un autre modèle est affiché avec un look bien plus original (voir en galerie).

Ces scooters badgés WhaTTz sont produits par le constructeur chinois Lvneng, "dans le top 5" sur le segment électrique de son marché national nous dit le communiqué de presse. Nous pouvons difficilement le vérifier, mais c'est en effet un spécialiste de la mobilité électrique, établi en 1999 à Changzhou, dans la province de Jiangsu, non loin de Shanghai. Il dispose d'une capacité de production de 1 million de véhicules par an, excusez du peu, dans deux usines seulement. Visiblement soucieux de proposer des produits d'une qualité suffisamment élevée pour être crédible à l'international, Lvneng dispose de fournisseurs renommés, tels Bosch pour les moteurs, Panasonic et Samsung pour les batteries. Ce qui est devenu un standard d'ailleurs sur les deux-roues électriques dès le milieu de gamme.

WhaTTz YeSsS Le petit YeSsS équivalent 50 reprend donc le style rondouillard des modèles Gogoro (à la façon du Orcal Ecooter d'ailleurs), et propose un gabarit mini avec seulement 65 kg, dont 11,8 kg de batterie lithium (non amovible, garantie 2 ans, extension à 3 ans pour 195 EUR) Panasonic de 60 V et 26 Ah, soit une petite capacité de 1,5 kWh. L'autonomie annoncée est de 60 km en mode Normal, 76 km en Eco, pour une recharge en 3 à 4 h.

Le moteur brushless dans la roue n'est pas bien puissant en toute logique pour le gabarit, avec 1,7 kW (2,3 ch), suffisant pour le poids toutefois, surtout que le scooter est posé sur des jantes de 10 pouces. Freins à disque, fourche télescopique, 2 amortisseurs complètent le tout.

De fait, le YeSsS n'est pas admissible au bonus pour les deux-roues de 3 kW et plus, mais vous pourrez tout de même déduire les 100 minimaux accordés dans ce cas par l'Etat. Dispo dès maintenant en noir, blanc, et gris mat.

Equipements

Compteur de vitesse avec totalisateur km

Totaliseur journalier

Température extérieure

Reposes pieds passagers intégrés repliables en alu

Poignée de maintien passager en alu

Crochet avant porte sac

Voyant charge batterie

Béquille latérale et béquille centrale

Rétroviseurs Droit et Gauche

Batterie amovible rechargeable sur secteur 220 V

Phares et clignotants à LED

Télécommande de démarrage avec « bip » de recherche

Démarrage sans clé

WhaTTz e-street et e-street + Le e-street, qui de loin a tout d'un Niu, équivalent 50, offre un gabarit un peu plus important, avec un poids total de 85 kg, des jantes de 12 pouces et un freinage 2 disques couplé. Deux versions sont proposées (e-street et e-street +), avec une ou deux batteries lithium amovibles de 1,6 kWh (60 V et 26 Ah) chacune, ici fournies par Samsung. Ce qui autorise une autonomie de 60 km à 120 km avec 2 batteries (charge d'une batterie en 3 à 4 h).

Le moteur, brushless dans la roue aussi, est plus puissant, avec 3 kW (4 ch), ce qui rend le modèle elligible au "full bonus".

e-street : 2 880 EUR, prime d'Etat d'un montant de 390 EUR

Soit 2 490 EUR prime déduite

e-street + : 3 570 EUR, prime d'Etat d'un montant de 780 EUR

Soit 2 790 EUR prime déduite

Ces e-street seront disponibles fin août.

WhaTTz dispose d'une dizaine de revendeurs pour l'instant, voir sur le site Whattz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.