Voici le MP3 façon Yamaha !

Chargement en cours
Futur Yamaha 3CT
Futur Yamaha 3CT
1/5
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 10 mai

Quand Yamaha s'est installé sur le marché du trois-roues, il a souhaité aborder celui-ci par une approche light, avec une machine simple, légère, économique : hélas, les Tricity 125 (et leur cousin germain MBK Tryptik) n'ont pas connu le succès commercial à la hauteur des espérances. Disons même les choses franchement : en fait, c'est un bide. Sur le premier trimestre 2019, il s'est vendu 104 Yamaha Tricity contre plus de 1500 trois-roues chez Piaggio, et même 506 Peugeot Métropolis. C'est dire si la firme aux trois diapasons se devait de réagir, ne serait-ce que pour avoir une offre globale en termes de trois-roues, qui vienne épauler les Niken et Niken GT. 

Yamaha 3CT : voici ses formes définitives De fait, Yamaha avait ouvert son jeu au dernier salon de Milan, avec le 3CT. Certes, l'engin était un prototype, avec des éléments qui n'ont pas vocation à se retrouver en série, comme la selle réalisée par imprimante 3D et parcourue d'une guirlande de LEDs (mais pourquoi ??). Par contre, le train avant où chaque roue dispose de deux tubes de fourches, à l'instar d'un Niken, mais surtout, où l'ensemble est doté d'un système de blocage de direction à l'arrêt, comme la MP3, est un argument absolument essentiel sur ce segment de marché.

Les formes définitives de ce scooter à troies roues, vraisemblablement motorisé par le moteur BlueCore 300 qui équipe le Xmax 300 (un monocylindre brillant, avec 28 chevaux et 29 Nm), sont désormais connues, avec une face avant (vu de plein profil, le décrochement entre le garde-boue et l'avant du carénage n'est pas forcément très harmonieux...) et une selle différentes du prototype. On pourrait le voir arriver à la rentrée prochaine... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.