Ural : un prototype de side-car électrique conçu en partenariat avec Zéro Motorcycles

Chargement en cours
Prototype Ural électrique
Prototype Ural électrique
1/3
© motoservices.com

publié le 31 décembre

Euro 5, c'est demain. Non, en fait, c'est 2020, mais pour un industriel, c'est même plus demain, c'est tout à l'heure. Il est donc urgent de pouvoir s'adapter et Ural vient de surprendre toute la communauté, fort nombreuse, des side-caristes et amoureux des motos russes, avec ce prototype de side-car électrique ! 

Ural : des morceaux de Zéro dedans Or, pour la marque d'Irbit, l'avenir est un peu inquiétant : en effet, il n'y a aucune chance que le bon vieux flat twin refroidi par air et dont la conception remonte, au mieux, aux années 70, de passer les nouvelles normes. Et ce n'est pas en vendant, bon an mal an, un petit millier d'engins que l'entreprise dégage assez de cash pour supporter d'eux-même les couts de développement d'un bloc qui passerait les nouvelles normes. D'où l'idée de sauter cette étape par une démarche plug and play : prendre ce qui se fait de mieux ailleurs, et avancer ainsi. De fait, on ne sera pas surpris du choix de Zéro Motorcycles : la firme californienne est aujourd'hui la plus crédible en termes de motos électriques. Reste à s'habituer à un Ural sans le vrombissement du vieux flat-twin, sans ses pétarades, sans sa boîte de vitesse de tracteur... Enfin, on a le temps de s'habituer : Ural n'a pas précisé quelles étaient ses intentions quant à l'avenir de ce qui n'est, pour l'instant, qu'un prototype.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.