Une future Harley-Davidson 338 produite en Chine

Chargement en cours
Une Harley-Davidson 338 bientôt construite en Chine
Une Harley-Davidson 338 bientôt construite en Chine
1/2
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 10 juillet

On le sait, la marque américaine, qui est pourtant l'une des plus connues au monde en termes de notoriété spontanée, a souffert de la fameuse crise des subprimes, puisqu'en une bonne dizaine d'années, c'est quasiment un tiers du volume (on est passé de 350 000 à 230 000 motos) qui a disparu. Il faut donc réussir à faire le grand écart : ne pas faire fuire la clientèle traditionnelle tout en attirant de nouveaux fans.

Ça va commencer avec la LiveWire, que notre muse, Maya, ira essayer au States fin juillet dans sa version définitive, tandis que le plan "More Roads to Harley-Davidson" prévoit l'arrivée d'un trail et de roadsters péchus, entre autre. Ce n'est pas tout : un partenariat avec le géant industriel chinois Qianjiang (propriétaire de Keeway et de Benelli) va permettre à Harley-Davidson de produire un petit modèle, de 338 cm3, en Chine, d'ici la fin 2020. Et, en passant, cela montre à l'actuel président américain que le protectionnisme et les taxes trouvent toujours un moyen d'être contournées... 

Harley-Davidson 338 : roadster ou custom ? Se faire un film, chanter "born to be wild" en pensant à Easy Rider, dans une dictature communiste - mais qui n'a pas oublié le sens du business - , voici un joli paradoxe, mais le monde change et il faut s'y faire. Harley-Davidson vend déjà sa gamme de grosses cylindrées en Chine (et y a enregistré une hausse des ventes de 28 % en 2018, par rapport à 2017) et avec ce modèle plus accessible, Harley-Davidson prévoit une hausse de ses ventes de 50 % en Chine d'ici 2027.

Reste à savoir si et où ce modèle sera exporté : avec la généralisation du permis A2, une Harley 338 pourrait faire sens, même si le succès, disons, mesuré, des Street 750 et Street-Rod 750 incite les responsables à se montrer prudents avec l'export... On en saura plus bientôt, donc... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.