Une Aprilia RS 400 pour l'Asie ?

Une Aprilia RS 400 pour l'Asie ?
Une Aprilia RS 400 ?

publié le 16 septembre

Il est en train d'affûter ses sliders, notre bon Mehdi-to-race, et de travailler son cardio ! En effet, alors qu'elle a déjà été essayée par quelques titres de la presse allemande et italienne (des marchés pourtant inférieurs en volume à ce que la France représente pour la marque, va comprendre Charles !), l'Aprilia RS 660 devrait bientôt montrer le bout de son nez et le pilote de la rédac' va lui mettre sa misère pour en cerner tout le potentiel. Il faut dire que le retour sur le marché d'une sportive mid-size, promettant d'être vive comme Rahan et agile comme une gymnaste roumaine pas encore sortie de la puberté devrait garantir de grands moments de bonheur motocycliste. 

Une petite plateforme En auto comme à moto, la mode est à la plateforme industrielle : c'est malin, on rationnalise, on rentabilise, voilà. Et sur les marchés "émergents" une 660, c'est peut-être un peu cher et puissant. Face à une concurrence composée des TVS Apache 310, Yamaha R3, Honda CBR 500 R, Kawasaki 400 Ninja et surtout KTM 390 RC, décliner la machine en 400 pourrait faire sens, en tous cas les responsables de la marque ont confirmé qu'ils s'intéressent à la question. Et ce d'autant que cela pourrait appâter les permis A2 comme notre Julien, le Ron Howard de la presse moto, qui cherche sa monture idéale depuis quelques semaines au travers de sa rubrique "le A2 sait mieux". Alors, on la verra, ou pas, cette RS 400 ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.