Un pas de plus vers les motos connectées

Un pas de plus vers les motos connectées
Un pas de plus vers les motos connectées
A lire aussi

, publié le 24 février

En 2016, BMW, Honda et Yamaha s'associaient dans le cadre du Connected Motorcycle Consortium (CMC, Consortium des motos connectées) afin d'améliorer la sécurité des motocyclistes. Comment ? En mettant en place des systèmes de communication standardisés pour faciliter l'échange d'informations entre véhicules et ainsi anticiper les situations de danger sur la route, entre véhicules, mais aussi entre véhicules et infrastructures.

Le secteur automobile bientôt impliqué Depuis, d'autres marques comme KTM, Kawasaki, Triumph et Suzuki ont rejoint le consortium dans le cadre du CMC « Next » qui veut également élargir le domaine d'action en s'appuyant sur les systèmes ADAS (Advanced Driver Assitance System) déjà présents sur certaines motos (comme sur les BMW R 1250 RT, les Ducati Multistrada V4 et la prochaine KTM Super Adventure). Le but est donc de créer des synergies entre les systèmes de capteurs embarqués et la connectivité.

D'abord centré sur la connectivité V2X (technologie de communication sans fil signifiant "Vehicle-to-Everything"), le CMC souhaite désormais élargir sa coopération en impliquant le secteur de l'industrie automobile, et ainsi travailler sur des scénarios et des tests adaptés aux 2 roues/voitures, avec le même objectif de standardisation de communication.

Avec BMW et Honda, acteurs majeurs dans le secteur automobile comme dans celui du 2-roues, gageons que des progrès dans ce domaine devraient rapidement voir le jour...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.