Un moteur Benelli dans la prochaine Harley-Davidson 350 Project

Chargement en cours
Un moteur Benelli dans la prochaine petite Harley ?
Un moteur Benelli dans la prochaine petite Harley ?
1/3
© motoservices.com

publié le 3 janvier

Harley-Davidson et l'Italie, c'est une longue histoire d'amour : on se souvient de la période Aermacchi-AMF et des jolis petits trails, on sait que le pape François a eu une Harley Dyna Super Glide (qu'il n'a jamais ridé, le pauvre) et, attention, l'anecdote vaut son pesant de sliders, le grand chanteur lyrique Adriano Celentano a fait un disque avec deux Harley sur la pochette, béquillées derrière une bombasse en jupe courte et bottes longues. On le répète : Harley-Davidson et l'Italie, c'est une grande histoire d'amour, CQFD. 

Live to ride à Shanghai Et c'est grâce à nos amis chinois, qui sont désormais à l'industrie moto ce que Karine Le Marchand est aux agriculteurs, que l'idylle transnationale va continuer.

Ceci grâce à un opéra en trois actes. D'abord, on sait que Harley-Davidson veut lancer une moyenne cylindrée en Chine, grâce à un partenariat avec Qianjiang, aussi propriétaire de Keeway et de Benelli. Ensuite, on sait que le but de tout ceci est d'optimiser les synergies industrielles. Enfin, il apparait que chez Benelli, on a pour l'instant la 302 qui a évolué récemment en 302 S, motorisée par un bicylindre en ligne de 300 cm3, est prévue pour grimper à 350, enfin, ça c'est la dénomination officielle, le bloc ferait en réalité 338 cm3. Et voilà, la boucle est bouclée : la Harley-Davidson qui, selon les sources, s'appellerait HD 338 ou encore Project 350, aurait donc un moteur Benelli. Comment dit-on "les trépidations de ta machine" en italien ? Et en mandarin ? 

La moto est prévue pour faire son apparition en Chine fin 2020, et en Inde en 2021. Pour la suite, la stratégie d'exportation n'a pas encore été précisée... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.