Tesla Model M : cette moto électrique va plaire...aux non-motards !

Chargement en cours
Tesla Model M, concept de moto électrique par James Gawley
Tesla Model M, concept de moto électrique par James Gawley
1/4
© motoservices.com

publié le 18 février

Tesla, un nom aujourd'hui incontournable dans le monde des véhicules électriques. Non, pas celui de Nikola, génial ingénieur ayant popularisé le courant alternatif, mais celui de la marque américaine de véhicules, propriété du fantasque Elon Musk qui n'a, à ce jour, toujours pas annoncé de deux-roues électrique dans la gamme, au grand dam de ses plus grands fans. Du coup, plusieurs designers ont déjà tenté de faire parler d'eux avec des projets plus ou moins fantaisistes. La Tesla Model M, concept du designer James Gawley est sans doute le projet le plus évolué aperçu jusqu'ici et mérite qu'on s'y intéresse quelque peu, au moins pour certaines idées dont pourraient s'inspirer les constructeurs déjà en place et qui aimeraient bien trouver la formule magique pour exister aux yeux du grand public.

Autant le dire tout de suite, James Gawley a livré un projet assez complet, ne se contentant pas de 2 esquisses rapides. "Sa" Model M a tout de la moto électrique Premium, avec des lignes certes particulières mais formant un ensemble cohérent. Forcément, sans moteur à exposer ou collecteurs à refroidir, on se retrouve avec un carénage de type coque, très enveloppant, malgré le curieux trou laissé à l'avant et qui aurait pu être fermé pour proposer un espace de rangement. Les batteries sont placées au plus bas, afin de profiter d'un centre de gravité raisonnable et de ne pas trop faire souffrir l'agilité de l'ensemble. On est en revanche beaucoup plus circonspects face à ce que Gawley avance pourtant comme un argument massue de sa moto Tesla : le tableau de bord.

Moto Tesla Model M : Un tableau de bord inutilisable Là où se trouve l'actuel compteur des motos, Gawley place deux écrans servant de rétroviseurs grâce aux caméras situées à l'arrière. Il doit donc déplacer le compteur et l'affichage des informations utiles à un autre endroit... Et c'est là qu'on se demande s'il a déjà posé son derrière sur une selle et ses mains sur un guidon. Car s'il avait fait ces deux choses, il aurait vite remarqué qu'il est impossible de regarder sous son torse, là où ce trouve alors le reliquat de réservoir de nos motos thermiques. Ici, l'immense écran (tactile ...) regroupant l'affichage de la vitesse, du GPS est séduisant sur le papier, mais aura du mal à l'être sur la route. D'autant plus avec la position de routière-sportive que semble avoir choisi cette Model M.

On apprécie cependant les astucieux repose-pieds rétractables quand le contact n'est pas mis. Cela rend la moto plus jolie à la terrasse du café, posée sur sa béquille au déploiement hydraulique.. Puisqu'il est évident qu'elle n'est pas vraiment faite pour rouler. Non ?

Bien entendu, ceci n'est qu'un projet mais il illustre la difficulté des constructeurs voulant actuellement séduire le public avec des motos réellement utilisables au quotidien sans arriver à des tarifs ridicules. En attendant de voir si Zero Motorcycles parvient à résoudre la quadrature du cercle d'ici le mois prochain, on éspère finalement qu'Elon Musk ne décide pas de retenir la proposition de James Gawley. Notre humble avis ! 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.