Suzuki Katana 750 et 125R : des petites lames se profilent !

Chargement en cours
Suzuki Katana : en 125 et en 750 cm?
Suzuki Katana : en 125 et en 750 cm?
1/2
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 21 janvier

L'information - ou plutôt la rumeur puisque la chose est invérifiable aujourd'hui ! - émane de nos confrères nippons de Young Machine, souvent bien renseignés par les constructeurs locaux, comme nous avons déjà pu le vérifier à maintes reprises. Suzuki préparerait son grand retour sur le segment des 8e de litre avec une Katana 125R pour les permis B/A1, une moto bien plus dans l'ère du temps que la GSX-S125, qui avec ses 419 ventes enregistrées sur les 12 derniers mois n'a pas vraiment convaincu en France notamment.

En effet sur la même période, Honda a écoulé 1747 CB125R, KTM 1287 125 Duke, Yamaha 1182 MT-125.... Ok, Kawasaki a immatriculé 670 Z125, ce qui peut être mis en comparaison avec les ventes de la Suzette, néanmoins sur ce segment haut de gamme aujourd'hui c'est bien Honda qui mène les débats avec une 125 cm3 aux accents néo-rétros. D'où l'intérêt de cette rumeur sur une éventuelle Katanette (ou mini-Katana) aujourd'hui, une moto qui pourrait bel et bien permettre aux plus jeunes et aux automobilistes d'entrer dans l'univers de ce constructeur. Et peut-être d'y rester !

Une Katana 750 dérivée de la GSX-S750 ? La question qui gêne... D'autant plus que ce n'est certainement pas la seule déclinaison de la Katana qui pourrait arriver ! En effet lors des premiers essais officiels de la 1000 organisés à Kyoto en mars dernier, nos hôtes étaient restés figés devant nos questions en fin de conférence de presse : « Allez-vous proposer une déclinaison de cette lame en 750 cm3 ? De la même manière que la GSX-S1000 a servi de base au gros roadster néo-rétro, la GSX-S 750 pourrait rapidement devenir Katana sept et demi. En plus en Europe, cette GSX-S est maintenant disponible en A2 (35 kW). Mettre les nouveaux permis sur une néo-rétro Suzuki ne vous intéresse pas ? » Silence dans l'audience ! Les officiels japonais discutent maintenant entre eux, l'air grave, mains sur les micros. Mais le sourire qui avait disparu un temps de leurs visages revient, toutefois la réponse qu'ils nous donnent est quelque peu évasive : « très intéressant, nous allons réfléchir et vous apporter une réponse plus tard ». Après le dîner en fait, avec une confirmation sur le fait que le constructeur travaille en effet sur d'autres déclinaisons, laissant entendre que « Katana » pourrait (toujours ce satané conditionnel !)  devenir une gamme à part en entière. 

Soit une toute nouvelle stratégie de la part de Suzuki qui sortirait alors de l'immobilisme certain dans lequel il se confine ces dernières années. Nous l'expliquions en préambule de notre essai : « Chez Suz' jusqu'alors les projets prenaient plusieurs années avant de voir le jour, aujourd'hui le constructeur accélère le processus de plateforme. Car depuis le concept 3.0 proposé par le designer Italien Rodolfo Frascoli en 2017 à Milan, il n'aura fallu qu'un an - le temps que met un artisan japonais pour forger le sabre du samouraï - afin que la GSX-S1000 soit officiellement transformée et devienne Katana 2019 mass product. » Pourvu que l'on ait raison !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.