Shaddows : l'écran solaire instantané

Shaddows : l'écran solaire instantané
Shaddows : l'écran solaire instantané
A lire aussi

, publié le 28 juillet

On connaît déjà les écrans photochimique qui change de teinte par un procédé chimique en fonction de l'intensité qu'ils reçoivent. Pratiques, ils sont en revanche peu réactifs en terme de changements de luminosité brusque, puisqu'ils leur faut plusieurs secondes pour s'obscurcir, voire quelques minutes pour redevenir parfaitement clairs.

Des cristaux, un capteur, et une puce... L'écran Shaddows propose plus de récativité, grâce à une matrice constituée de cristaux liquides et d'un capteur intégré qui analyse en temps réel la luminosité et qui adapte en temps réel la teinte de l'écran en fonction de son intensité. La petite puce (8mm x 22mm sur 1mm) analyse et réagit aux sources de lumière et adapte quasi instantanément la teinte de l'écran. Le temps d'obscurcissement est annoncé à 0,8 seconde, tandis que le retour à l'état clair est de 2,6 secondes, et la gestion de transition permet d'éviter des réactions intempestives quand les conditions changent très vite, comme sous une rangée d'arbres. Du côté de l'alimentation, pas de recharge à prévoir, le capteur est alimenté par l'énergie solaire qu'il reçoit.

L'écran Shaddows s'installe entre la visière et le Pinlock du casque, il faudra donc en être équipé, tandis que pour le moment, seules quelques références chez Arai (gamme intégrale) et Shoei (gamme intégrale et modulable) sont compatibles, avant que d'autres visières arrivent pour la compatibilité vers d'autres fabricants de casques.

La promesse de confort d'utilisation semble bien présente, le prix aussi : 249 EUR, soit le prix d'un casque, voire de 2 entrées de gamme !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.