Royal Enfield dépose plein de noms de modèles...

Royal Enfield dépose plein de noms de modèles...
Quatre nouveaux noms de modèles chez Royal Enfield
A lire aussi

publié le 12 mars

On le sait, car ils le disent sans fausse modestie : Royal Enfield a pour ambition d'être le premier acteur mondial de la moyenne cylindrée. Et ça pourrait marcher, grâce au succès (mérité) de la récente famille des 650 Twin, qui englobe pour l'instant les 650 Interceptor et 650 Continental GT. Or, de l'autre côté du spectre, la vénérable firme indienne vient d'annoncer, au grand regret des fans éplorés, l'arrêt de la production des Bullet 500 en 2020. 

Alors, pour préparer l'avenir et étendre la gamme, Royal Enfield a déposé de nouveaux noms de modèles... 

Quatre nouveaux noms : Sherpa, Hunter, Roadster et Flying Flea Il y a quelques semaines, Royal Enfield avait déjà déposé les noms "Sherpa" et "Hunter", aux connotations "aventure" assez prononcées. De quoi préfigurer une grande soeur à l'Himalayan 410, sous la forme d'un trail 650 ? Va savoir, Charles... 

Ce qui est tout nouveau tout chaud, ce sont deux nouvelles appellations : la première, Roadster, est un peu étonnante, dans la mesure où la 650 Interceptor en est un, du genre néo-rétro. Est-ce que cela irait avec une cylindrée plus grosse (750, 850 ?), dans une configuration un peu plus, si ce n'est sportive, du moins, dynamique ? L'autre, "Flying Flea" (la puce volante) n'est pas là en hommage au bassiste flamboyant des Red Hot Chili Peppers, mais à la 125 Flying Flea, une petite deux-temps qui a équipé l'armée pendant la guerre, et que l'on pouvait même parachuter. En tous cas, ça bouge chez Royal Enfield, et c'est cool... 

Et vous, quel genre d'indienne attendez-vous ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.