RKF, K-Light et New RKV 125 : les nouvelles motos Keeway 2018

Chargement en cours
RKF, K-Light et New RKV 125 : les nouvelles motos Keeway 2018
RKF, K-Light et New RKV 125 : les nouvelles motos Keeway 2018
1/21
© motoservices.com

publié le 10 janvier

Du nouveau chez Keeway pour 2018 du côté des motos 125 ! Parmi plusieurs modèles inédits vus au salon de Milan en novembre, les trois que voilà seront distribués en France l'an prochain par la Dip. La RKF, un roadster à moteur liquide et bien inspiré par la KTM Duke 125, la K-Light façon bobber et la RKV que l'on connaît déjà avec un petit lifting.

Keeway, marque du groupe Qianjiang, profite des efforts du constructeur chinois en terme de recherche esthétique et de motorisations, effectués notamment pour Benelli. Ce qui nous donne des petites motos plutôt jolies, bien faites et plaisantes à conduire, comme le notait Mehdi dans son récent essai de la RKV Euro4. 

Justement, pour 2018, la RKV reçoit encore quelques retouches esthétiques (nouveau bloc optique avant, nouvelles décos de réservoir et de boucle arrière) et pratiques (nouvelle selle plus confortable). Ce millésime 2018 devrait arriver au printemps, à un tarif qui devrait rester aux alentours de 2399 €, son prix actuel. Voire ne pas augmenter.

Keeway RKF 125 Pour tenir compagnie à la RKV, au niveau de gamme supérieur, arrivera la RKF 125, aux lignes inspirées par la pétillante KTM Duke 125 (feu avant, selle), et au nouveau monocylindre à injection et refroidissement liquide. Il développe 12,2 ch à 9500 tr/min et 10 Nm à 7500 tr/min, associé à une boîte 5 vitesses. 

Pas de cadre treillis sur les photos contrairement à ce qui dit le communiqué de presse, mais une fourche inversée et un mono-amortisseur en position verticale, sur des jantes 17 pouces chaussées en pneus de 100 et 130 mm av/ar. Le poids est annoncé à 137 kg à sec sans les 10 litres du réservoir, ce qui n'est pas si mal, et la hauteur de selle à 770 mm, donc peu élevée. Notez le support de plaque déporté.

Le freinage couplé est de mise, avec un étrier 3 pistons sur le disque avant de 260 mm (disque arrière 240 mm, 1 piston). 

Elle est annoncée pour mars 2018, à un tarif qui devrait rester sous les 3000 €.

Keeway K-Light 125 Enfin, dans le genre bobber (lorgnant cette fois chez Moto Guzzi et ses V9), voici la K-Light, qui reprend le moteur de la Superlight que l'on connaît elle aussi depuis quelques années. Un monocylindre à air et désormais à injection, 2 soupapes, qui développe 7,8 kW (10,6 ch) à 9000 trmin et 8,9 Nm à 7500 tr/min, associé à une boîte 5 rapports. 

Gros pneus et petit réservoir au programme pour satisfaire au genre, jante avant en 17 pouces (arrière en 15), double amortisseur à bonbonne séparée, selle creusée évoquant une monoplace, guidon bas au cintre peu prononcé revanant légèrement vers le pilote, support de plaque déporté, échappement court : voilà qui nous donne un bobber 125 assez mignon. 

Sur la vue de dos en hauteur, remarquez les commandes au guidon et l'instrumentation à unique cadran typiques des Sportster Harley, avec des comodos de clignotants dissociés ! 

A venir pour février 2018 normalement, à un tarif autour de 2500 €.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - RKF, K-Light et New RKV 125 : les nouvelles motos Keeway 2018
  • avatar
    roulroul57 -

    La on touche le fond, si les chinois se mettent a inonder le marché Européen avec des trapanelles de ce genre.
    ces motos jetables n' ont vraiment pas grand-chose a offrir.
    a part un " look vintage "
    Je plaint sincèrement les mécanos qui vont faire l' entretien la dessus, aie aie le vieillissement,
    certaines 125 Honda tournent encore 30 ans après.
    enfin, bon....