Révélation du Hawk 11 : nouveau café-racer signé Honda

Chargement en cours
Honda Hawk11 custom - 2022 - Photos : Honda
Honda Hawk11 custom - 2022 - Photos : Honda
1/10
© motoservices.com
A lire aussi

, publié le 31 mars

Alors que le constructeur japonais nous laissait entrevoir il y a quelque temps son nouveau faucon avec une photo sombre, voici arriver la communication plus officielle sur le sujet. Jusqu'à présent, trois vidéos ont fait leur apparition dont vous pouvez admirer les extraits dans la galerie ci-dessus. Ce bicylindre parallèle de 1 084 cm3 (pour l'instant vu sur l'enduro Africa Twin et la routière NT1100 à 102 ch pour 105 Nm de couple) devrait voir ses performances en hausse (on l'espère) pour cette nouvelle « sportive » au parfum d'antan. On reste donc sur du 17 pouces avec du 120/70 à l'avant et 180/55 à l'arrière. Cette moto est ralentie à l'avant par deux étriers monoblocs à fixation radiale signés Nissin. À l'arrière, on retrouve un étrier à fixation diagonale simple piston. L'ABS sur l'angle est bien évidemment de la partie. On connait ce moteur agrémenté d'une boîte DCT, mais il y a des chances que ce modèle ne le propose pas en option. À confirmer ! En revanche, on aura quatre modes de conduite : sport, standard, rain et user, qui permettra sans doute d'ajuster chacun des paramètres manuellement, en complément de l'amortisseur central arrière et de la fourche inversée, qu'on espère réglables.

Quel design ! Côté look, cette Hawk 11 s'installe comme une concurrente des Triumph Speed Triple RR ou MV Agusta Superveloce. On remarque tout de suite les rétroviseurs très bien intégrés à la ligne de la moto, légèrement en avant du guidon sans toutefois y être fixés. Le phare rond à cercalge LED assure une ligne moderne tout en gardant un côté rétro. On perçoit des arêtes sur le réservoir qui viennent compléter le carénage avant élégamment orné d'une bande blanche. Les clignotants sont bien intégrés tout comme le radiateur, qui reste volumineux. La moto semble bien finie, par expérience on peut faire confiance à Honda sur le sujet. On regrettera sans doute le silencieux d'échappement à l'allure plastique, mais on se doute qu'il sera aisé d'en changer. À la rédaction on l'aime dans son coloris bleu, mais on préfère le style général du modèle « custom » en blanc sur les photos. 

À quand en Europe ? On sait le moteur homologué dans le monde entier, mais on se demande si nous pourrons un jour acheter cette Hawk 11 en France. Pour le moment, le modèle n'est prévu que pour le marché japonais, nous confirme-t-on du côté de Honda France. Elle ne prendra donc pas la relève de la CB1100, malheureusement sortie du catalogue en 2020. A moins que nous soyons des miliers (minimum !) à la réclamer : on crée une pétitiion ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.