Réforme permis : formation post permis et réduction de la période probatoire

Réforme permis : formation post permis et réduction de la période probatoire
Sécurité Routière : formation post-permis et réduction de la période probatoire !
A lire aussi

publié le 10 septembre

Dans le cadre de la Sécurité Routière, l'Etat met aujourd'hui en place une nouvelle mesure de perfectionnement des jeunes permis A1, A2, B1 ou B. Car statistiquement, 1/4 des accidents de la route ayant entrainés des blessures ou des morts sont commis par des conducteurs novices. D'où la proposition d'une formation complémentaire avec le décret 2018-715 paru au Journal Officiel du 3 aout dernier et qui prévoit au 1er janvier 2019 la mise en place de cette formation post-permis dans les autos et moto-écoles labellisées.

Il s'agit d'une formation de 7 heures sur une journée, s'effectuant en groupe afin que chacun partage son expérience. Les titulaires d'un premier permis de conduire peuvent y prétendre, à condition qu'ils en fassent la demande entre le 6e et le 12e mois qui suit l'obtention de leur permis. Afin qu'il soit homogène sur tout le territoire, le programme de la formation fera l'objet d'un arrêté. On ne connait pas encore le tarif de cette formation post-permis !

Une année de probatoire gagnée ! Outre le fait de bénéficier de ce perfectionnement, peut-être salvateur pour certains (manque d'assurance ou excès de confiance !), les intéressés verront leur période de permis probatoire réduite. Elle durera 2 ans au lieu de 3 pour ceux qui ont choisi la voie classique du permis, avec 2 points de rajoutés à leur 6 points initiaux la première année, puis 4 points la seconde et dernière année de probatoire. Et plus qu'un an et demi au lieu de deux pour les amateurs de conduite accompagnée qui ont suivi l'AAC pour la catégorie B, 3 points seront par la suite ajoutés sur leur permis à la fin de la première année, puis 3 autres points au bout de 6 mois. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.