Rappel Ducati/Aprilia : le système Brembo en cause !

Chargement en cours
Problème de piston des maitres cylindres Brembo PR16 : les Ducati et Aprilia américaines rappelées !
Problème de piston des maitres cylindres Brembo PR16 : les Ducati et Aprilia américaines rappelées !
1/7
© motoservices.com

publié le 2 février

Pour un problème concernant le maître-cylindre radial avant PR16 associé aux étriers radiaux Brembo M50, plusieurs constructeurs battent, ou s'apprêtent à battre, le rappel de leurs modèles haut de gamme. Beaucoup de machines sont impactées, des roadsters et des sportives italiennes en majorité, Ducati et Aprilia, mais pas que !

Une défaillance technique peut arriver à tous les systèmes, même les meilleurs. La force d'une grande marque réside alors dans sa capacité à analyser une anomalie le plus rapidement possible (avant même qu'un accident ne survienne !) et à y remédier également dans les plus brefs délais. Face au problème actuellement constaté sur le piston en plastique des maître-cylindres PR16 associé aux étriers de freins radiaux M50 Brembo, qui pourraient céder lors d'un usage extrême sur piste, les constructeurs italiens du marché nord-américain n'ont pas fait dans la demi-mesure. Chez Aprilia par exemple, les RSV4 2016/2017 et les Tuono 1100 2017 (1800 motos en tout !) ont été rappelées et chez Ducati, ce sont 8000 motos produites entre 2015 et 2018 qui seraient concernées :

Les Panigale 1299 standard, S, R et SL

Les Monster 1200 S et R

Les Multistrada 1200 S et Pikes Peak

Les Multistrada 1260

Les XDiavel S

Les Scrambler Café Racer

Rappel Brembo : bientôt l'Europe ! Ces machines rappelées en concession vont donc bénéficier d'un changement par Brembo du piston défaillant contre un élément composé d'aluminium, beaucoup plus résistant que le Polyphenylene Sulphide. Ce problème apparait sur le continent nord-américain, qui bénéficie souvent des premières livrées, mais devrait également gagner le Vieux Continent et les autres marchés, comme le suggère l'extrait du communiqué officiel Brembo. D'autres marques devraient aussi prochainement se manifester : KTM et Triumph en particulier, alors que les constructeurs japonais qui emploient le plus souvent des composants nippons devraient être préservés.

Communiqué Brembo : "In May, 2017, Ducati received initial information from the field regarding front brake malfunction involving a motorcycle in the European market. During the same month Ducati received a second European front brake malfunction report. Ducati initiated an investigation and began to jointly conduct an analysis with Brembo, the component manufacturer. In September, 2017, a third European case was discovered. Failure was found to have occurred during race track use in two of the three cases. In November, 2017, the investigation was finalised and the root cause was identified as above. On December 14th, 2017, Ducati determined that a worldwide safety Recall was justified. For subject motorcycles sold in the US, there have been no reports of injuries due to the defect."

Traduction : "En mai 2017, Ducati a reçu des informations sur le terrain concernant le dysfonctionnement du frein avant impliquant une moto sur le marché européen. Au cours du même mois, Ducati a reçu un deuxième rapport européen sur ce même dysfonctionnement du frein avant. Ducati a alors ouvert une enquête et a commencé à mener conjointement une analyse avec Brembo. En septembre 2017, un troisième cas européen a été découvert. Celui-ci, comme les deux autres, a été constaté lors d'une utilisation sur piste. En novembre 2017, l'enquête a été finalisée et la cause première a été identifiée. Le 14 décembre 2017, Ducati a déterminé qu'un rappel de sécurité à l'échelle mondiale était justifié. Pour les motos en question vendues aux États-Unis. Aucune blessure n'a été signalée à cause du défaut. "

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU