Présentation Honda Hornet 2023 : début d’une longue série ?

Chargement en cours
Honda CB750 Hornet 2023
Honda CB750 Hornet 2023
1/10
© motoservices.com

, publié le 19 octobre

Vous l'avez peut-être déjà vu en vidéo, la nouvelle Honda CB750 Hornet a été officiellement présentée au salon Intermot de Cologne. Pour la voir en vidéo, c'est par là et pour avoir tous les détails par écrit, continuez de lire.

Parlons évidemment du moteur en premier puisqu'il s'agit de la pièce maîtresse d'une moto : un tout nouveau moteur de 755 cm3, bicylindre parallèle avec un calage à 270°. Une spécificité adoptée par Yamaha sur son moteur CP2 ce qui a permis de faire de la MT-07 une référence. Cette nouvelle Hornet adopte par ailleurs le système simple arbre a cames en tête Unicam, permettant de bonnes performances tout en gardant un bloc plus compact qu'une culasse DOHC (double arbre à cames en tête). Pour autant, ce bicylindre garde le traditionnel pic de puissance haut dans les tours à 9  500 tr/min et une réactivité moteur que la marque attribue notamment à des conduits d'admission brevetés Vortex Flow Ducts qui optimiseraient le flux de la boîte à air. Performances sur le papier : 91,8 ch à 9 500 tr/min et 75 Nm de couple à 7 250 tr/min pour un taux de compression de 11:1. Une chose est sûre, on a hâte de tester, surtout que la consommation annoncée est de 4,35 L / 100 km soit 345 km d'autonomie avec son réservoir de 15,2 L. Une valeur qu'on ne manquera pas de vérifier lors de notre prochain essai.

Ce tout nouveau moteur est par ailleurs ce qu'on appelle aujourd'hui une plateforme. C'est-à-dire que le groupe moteur-boîte est voué a se retrouver dans de nombreuses autres motos avec des modifications mineures : un pignon de boîte par là, un profil de cames différent ici, un ajustement de la cartographie et hop voilà une Transalp. En tout cas, on vous en parlait il y a quelques mois.

Moteur oui, mais le reste ? Une fois qu'on a parlé du moteur, on doit parler du reste. Hornet ressuscité ? Oui, mais avec un cadre en acier de type Diamant qui permet de contenir son poids à 16,6 kg. Peint en rouge ou noir selon l'option choisie, il n'est pas vilain et participe au look roadster dénudé qui fait aussi le sel de ces motos. La moto affiche un poids en ordre de marche de 190 kg, ce qui lui confère un rapport poids/puissance de 2 kg par cheval-vapeur. Pas mal.

La Hornet 2023 conserve la fourche inversée apparue sur son modèle 2006, mais avec cette fois des éléments Showa à l'avant (ø 41 mm) comme pour le monoamortisseur arrière qui travaille sur un système de démultiplication variable et réglable en précharge. Les débattements sont respectivement de 130 et 150 mm.

Du côté des masses en rotation, on trouve deux roues de 17 pouces chaussés avec un pneu de 120/70 à l'avant, mais un 160/60 à l'arrière : une moto qui devrait en conséquence être agile.

Question freinage, on trouve l'ABS double canal qui agit sur deux disques de 296 mm à l'avant (pincés par des étriers 4 pistons à fixation radiale Nissin) et un disque de 240 mm à l'arrière pincé par un étrier simple piston.

Électronique me voilà En 2022 et pour une version 2023, impossible d'échapper aux diverses assistances électroniques. Depuis la dalle TFT de 5 pouces, on peut régler la moto sur 4 modes de conduite dont un est entièrement personnalisable : frein moteur, contrôle du couple (HSTC) et même de l'anti-wheeling.

La connectivité est aussi au rendez-vous avec le système de commande vocale Honda (HSVC) sychronisable avec l'application Honda RoadSync et une prise USB type C.

La machine est disponible en 4 coloris :

Blanc Pearl Glare avec cadre rouge Red Flame et fourche anodisée rouge

Noir Graphite avec cadre rouge Red Flame et fourche anodisée rouge

Gris métallique Matte Iridium

Jaune Mat Goldfinch

Options, disponibilité et prix Affichée à partir de 7  800 € pour le modèle de base (pas mal !) elle atteindra dans sa configuration avec les trois packs d'options (Sport, Style et Touring) les 9  730 €. De quoi la transformer en petite voyageuse pour le week-end voire même pour de plus longues périodes.

Pour les plus raisonnables, les options sont aussi à la carte. Les deux qui peuvent vraiment être intéressantes (hors bagagerie) sont les poignées chauffantes et le shifter respectivement facturés 305 € et 285 €.

Alors, convaincu ? De notre côté, elle nous demande un essai un plus vite pour vous rendre compte de la réalité de ces promesses qui sont pour l'instant uniquement sur papier. D'ailleurs, si vous êtes déjà convaincus, elle arrive en concessions en janvier 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.