Peugeot tire l'électrique en Europe

Chargement en cours
Demonstrateur L3e
Demonstrateur L3e
1/6
© motoservices.com

publié le 2 mai

Avec ce projet soutenu par la Commission européenne, dans son programme pour la recherche et l'innovation « Horizon 2020 », le constructeurs français présente donc le deuxième des trois engins de mobilité urbaine. Un engin exposé du 16 au 19 avril 2018, lors de la conférence Transport Research Arena (TRA) de Vienne.

Le projet L3e piloté par Peugeot reprend une base de Citystar pour un concept équivalent 125 thermique dont le moteur est développé par les partenaires Etape Propulsion et Brembo. Doté d'une puissance de 10,5 kW, d'une batterie Samsung SDI de 5,3 kWh assurant une autonomie de 100 km, ce véhicule est destiné à démontrer la modularité de la chaîne de traction électrique EU-Live, présente aussi bien sur le démonstrateur 4 roues L5e que 2 roues (L3e).

Dans ce projet, le style est au second plan : on n'a pas cherché à innover point de vue design, le véhicule se contente donc de reprendre un modèle existant.

En attendant GenZe On se penche donc sur la technologie embarquée avec un dispositif de refroidissement des batteries par air issu de la roue avant afin de simplifier l'écoulement. Le refroidissement du moteur étant lui assuré par la jante arrière spécialement dessinée en forme de turbine.

La commande d'accélérateur est également de type Ride by wire, une première dans cette catégorie de véhicules.

Toute la gestion embarquée est assuré par un réseau multiplex aussi appelé CAN, qui permet aux différents calculateurs et capteurs de communiquer entre eux plus rapidement, Une technologie que l'on trouvait déjà sur le Peugeot E-Vivacity en 2011.

Ceci reste un démonstrateur et pour le moment seul le Peugeot 2.0 GenZe est au programme et doit être lancé cet été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.