NSU Quickly : La " Mobylette allemande " a 70 ans

NSU Quickly : La " Mobylette allemande " a 70 ans©NSU, Media365
A lire aussi

, publié le 9 juin

Lancé en 1953, le NSU Quickly a révolutionné la mobilité de l'époque.



Imaginez un slogan publicitaire qui dirait : « Au lieu de marcher, achetez un Quickly ». Impensable aujourd'hui. Pourtant, en 1953, on pouvait voir des affiches « Nicht mehr laufen, Quickly kaufen » invitant à consommer de l'essence plutôt que de faire de la marche.

Renouveau industriel

Un modèle simple et basique, qui a par la suite été décliné dans de nombreuses versions et variantes différentes. Symbole du renouveau industriel de l'Allemagne, ce cyclomoteur à deux vitesses était exonéré d'impôts, n'avait pas besoin d'être immatriculé et pouvait être conduit sans permis. Avec autant d'atouts dans son jeu, le Quickly a vite fait de conquérir de nombreux Allemands, à tel point que NSU a rapidement doublé son rythme de production quotidien, passant de 500 à 1 000 unités.

1,4 cheval !

Techniquement, ce cyclomoteur léger (seulement 42 kilos) était animé par un petit moteur deux temps de 49 cm3, dont la puissance ne dépassait pas 1,4 cheval. De quoi atteindre la vitesse maximale de 40 km/h... le vent dans le dos et avec beaucoup d'élan.

525 marks...268 euros !

Destiné à conquérir un très large public, le Quickly était vendu au prix de 525 marks allemands, ce qui représentait tout de même 1,5 fois le salaire mensuel moyen des Allemands à l'époque.

1,2 million d'exemplaires

Au fil du temps,  de nouvelles variantes du Quickly sont apparues sur le marché. Ce cyclomoteur populaire a été produit jusqu'en 1966 à un total de 1,2 million d'exemplaires. Par la suite, la marque NSU se tournera vers la production de voitures, notamment équipées du célèbre moteur rotatif Wankel, du nom d'un ingénieur qui travaillait chez NSU.

À la TV

Extrêmement populaire outre-Rhin, le NSU Quickly est également revenu sur le devant de la scène dans les années 1980 grâce à la série télévisée allemande « Irgendwie und Sowieso ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.