Nouvelle Zero SR/F : un roadster sportif électrique

Chargement en cours
Zero SR/F
Zero SR/F
1/16
© motoservices.com

publié le 13 mars

Après la gamme DS à vocation mi-urbaine mi-trail, lancée en 2016, Zero Motorcycles passe la vitesse supérieure. La firme de Santa Cruz est passée en moins de dix ans du statut de start-up à celui de constructeur de ce qui se fait tout simplement de mieux sur le marché de la moto électrique aujourd'hui. Manquait peut-être un petit effort à faire sur le design et l'attractivité purement esthétique de ses motos. Avec la nouvelle SR/F, dont les codes respectent tout à fait ceux du roadster sportif, un nouveau cap vient donc d'être franchi. Les performances, elles, restent de haut niveau : 110 chevaux, 190 Nm de couple et 200 km/h en vitesse de pointe... C'est la plus puissante des Zero jamais construites (voir ici la fiche technique Zero SR/F).

Zero SR/F : le roadster sportif pour les djeuns... Pour le coup de cœur, Zero Motorcycles a mis toutes les chances de son côté : le design reprend en effet tous les codes roadsters sportifs aujourd'hui en vigueur ! Entre les freins radiaux, la solide fourche inversée, l'optique de phare à LEDs, les écopes latérales argentées, la fine coque de selle arrière, le bras oscillant caissonné, il y a là un joli mix de tout ce que l'on retrouve sur nombre de roadsters japonais. Le cadre treillis, qui enserre au plus près la grosse batterie, permet juste de marquer la différence. En tous cas, la marche sera moins difficile à franchir pour celui qui a roulé sur une Suzuki GSX-S, une Honda CB 650F ou encore une Yamaha MT-09, par rapport au côté "tout plastique" de la gamme DS, telle la DSR essayée il y a quelques temps par Maya.

Zero SR/F : le roadster sportif qui watte ! Et ce look sportif, ce n'est pas que de la frime. La Zero SR/F semble avoir les moyens de ses ambitions : en effet, son moteur développe 110 chevaux et un couple quasiment instantané de 190 Nm ! Ça va dépoter sec à l'accélération. La vitesse de pointe est limitée à 200 km/h (mais plus pour des raisons de rapport de démultiplication du moteur électrique que de puissance pure). Et le châssis semble en mesure d'encaisser la puissance : suspensions Showa (fourche inversée de 43 mm entièrement réglable à l'avant, amortisseur Showa entièrement réglable à l'arrière), freins radiaux J. Juan avec ABS Bosch MSC, pneus Pirelli Diablo Rosso III, voici du matos de qualité. Et fort heureusement, pour la première fois sur une Zero, un antipatinage fait son apparition, un système fort utile sur chaussée mouillée vu la générosité du couple. Plusieurs modes de conduite sont également proposés : ville, sport, éco, pluie et jusqu'à 10 combinaisons de vos propres paramètres sont personnalisables. 

Deux versions seront disponibles : la standard et la premium, qui semblent différer par la technologie de recharge des batteries (batteries qui sont garanties 5 ans avec un kilométrage illimité) : en effet, la Premium dispose d'un système de charge rapide qui remet 95 % de la capacité de la batterie en 2 heures (et 2,5 heures pour une charge totale), alors qu'il faut rajouter deux autres heures pour arriver au même résultat sur la standard. Côté autonomie : Zero annonce pour les deux 198 kilomètres en mode mixte, 132 km sur autoroute à 113 km/h de croisière, mais 259 km en ville et même 320 kilomètres avec le Power Tank optionnel. 

Zero SR/F : une moto connectée Selon le constructeur, la Zero SR/F est la première moto "intelligente" grâce au système de connectivité Cypher III : via une App, on sait tout sur les alertes (un déplacement de son lieu de stationnement, par exemple) et le statut de la moto (avec la fonction "trouver ma moto" qui vous guide sur son lieu de stationnement), la définition et le contrôle à distance des paramètres de recharge, de la programmation des heures de recharge, du partage des données de trajet, des mises à jour.

On a gardé le meilleur pour la fin : le tarif. Disponibles en rouge ou en bleu, les Zero SR/F sont disponibles en modèle standard à 20 690 € et premium (avec poignées chauffantes et chargeur rapide) à 22 890 €. Des tarifs raisonnables face à une Harley-Davidson Livewire qui s'affiche à 33990 €. En tous cas, le comparatif sera digne d'intérêt ! 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.