Nouvelle Yamaha MT-125 : très méchante !

Chargement en cours
Nouvelle Yamaha MT-125 2020
Nouvelle Yamaha MT-125 2020
1/11
© motoservices.com

publié le 7 novembre

Yamaha ne s'est pas contenté d'un petit relooking pour sa nouvelle MT-125, l'ancienne MT-125 ayant eu en tout près de six ans de carrière ! Certes, c'est la face avant qui étonne en premier, avec ses trois optiques qui lui donnent l'aspect d'un méchant dans un film de science-fiction ; tout juste si Dark Vador ne se mettait pas à la moto ! Le look évolue d'ailleurs en profondeur, avec un arrière plus court et plus "sportif" (sacrifiant de fait un peu l'espace dévolu au passager), tandis que le guidon un peu plus haut et le réservoir plus étroit (sa contenance passe de 11,5 à 10 litres) change un tantinet l'ergonomie, tandis que l'allure générale renforce l'air de famille avec la MT-09 de dernière génération, ce qui est toujours bon pour l'égo des ados - ou des moins jeunes qui rêvent aussi devant ces motos. De même, le tableau de bord évolue, pour laisser la place à un beau rectangle numérique, barré en sa partie haute par un large compte-tours, plus moderne que l'ancien bloc au design un peu torturé, et il dispose désormais d'un inducateur de rapport engagé, de même qu'un indicateur de consommation instantanée et de vitesse moyenne. 

Une distribution variable pour le nouvelle MT-125 Sur le plan technique, le roadster reprend des éléments inaugurés par la sportive YZF-R125 essayée l'an dernier par Mehdi, le Marc Marquez de la rédac', et c'est ainsi qu'on lui retrouve donc une culasse avec un système de distribution variable, avec deux cames d'admissions différentes, l'une fonctionnant jusque 7400 tr/mn et la seconde ayant une autre loi de fonctionnement entre ce régime et 10000 tr/mn. Par obligation législative, la MT-125 reste toutefois cantonée à 15 chevaux, ce qui n'empêche pas Yamaha de lui avoir collé un embrayage à la fois assisté et surtout anti-dribble, pour rentrer en courbe comme un goret en rétrogradant trois rapports d'un coup, sans affecter la stabilité de la moto....

Un châssis plus affûté La nouvelle MT-125 évolue aussi sur le plan du châssis, et devient plus costaude, avec sa fourche inversée de 41 mm (débattement 130 mm) et son pneu arrière qui passe désormais à 140 mm de large. Côté frein, le disque de 292 mm à l'avant dispose d'un étrier radial, mais c'était déjà le cas. L'empattement est plus court de 30 mm (à 1325), pour augmenter encore l'agilité de la bête ! Le bras oscillant est en aluminium, pour augmenter la rigidité. La moto sera chaussée en Michelin Pilot Street Radial. 

Bref, on se dit qu'ils ont de la chance, les jeunes (et les moins jeunes) qui vont débuter sur cette moto. Et ce d'autant que le tarif n'augmente pas : c'est toujours, Maryse, la modique somme de 4999 EUR, pour une disponibilité en décembre 2019 en bleu, noir ou gris et rouge... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.