Nouveau Honda Forza 350 : dans la continuité

Chargement en cours
Nouveau scooter Honda Forza 350 2021
Nouveau scooter Honda Forza 350 2021
1/14
© motoservices.com

publié le 4 novembre

S'il est bien une catégorie de produits "typiquement Honda", le Forza 300 en fait indéniablement partie. Ce n'est pas le plus puissant du segment, ni le plus agressif. Pourtant, à l'usage, sa douceur, son homogénéité et ses aspects pratiques en font un engin vraiment incontournable, qui pose même la question de savoir si l'on a vraiment besoin de plus, plus de cylindrée, plus de poids, plus d'argent, dans le cadre d'un usage quotidien, urbain et péri-urbain. En tous cas, c'est ce qu'il en était ressorti à son lancement il y a deux ans, quand nous l'avions comparé avec ses concurrents directs, Yamaha XMax 300 et Kymco XCiting S 400i. 

Pour 2021, Honda conserve bien évidemment tout ce qui fait le sel de ce Forza, mais le fait évoluer de 300 à 350 cm3 (comme on vous l'avait présenté il y a quelques temps, quand on a vu l'engin débarquer en Thaïlande). 

Un nouveau moteur Euro 5, et un châssis revu Le nouveau moteur Euro 5 apporte un gain en puissance de de 16 %, passant désormais à 21,5 kW (29,24 ch), à 7500 tr/mn. Le couple, lui, progresse de 4,8 Nm, en s'affichant à 31,5 Nm à 5250 tr/mn. Honda affirme que les courbes de couple et de puissance sont nettement plus expressives au-dessus de 3500 tr/mn : de fait, les accélérations de 0 à 200 m prennent 10,7 secondes (0,7 seconde de moins) et la vitesse de pointe gagne 8 km/h, à 137 km/h. Voilà qui est largement suffisant pour un usage quotidien, dans un biotope embouteillé. Pour passer de 300 à 350 cm3, le moteur a considérablement évolué, faisant appel à de nouvelles cotes tant en alésage qu'en course : on a donc du 77 x 70,7 mm contre 72 x 68,5 mm (il fait dire que le précédent 300 était en réalité un 279 cm3). Les modifications mécaniques sont d'importance : culasse modifiée, vilebrequin allégé de 10 %, corps d'injection passant de 34 à 36 mm, conduits d'admission et d'échappement entièrement redessinés. En plus de cela, le Forza 350 dispose, comme le 300, d'un système de contrôle de traction (appelé contrôle de couple chez Honda), le HSTC, que l'on peut déconnecter. La consommation est annoncée à 3,3 l/100, garante d'une autonomie d'environ 340 kilomètres grâce au réservoir de 11,5 litres. 

Côté châssis, Honda ne s'est pas contenté de coller le nouveau moteur 350 dans le cadre du 300 : des modifications ont été apportées, pour placer notamment le radiateur devant le réservoir d'essence. Le reste de la géométrie est identique, et le poids reste à 182 kilos avec les pleins. 

Une présentation plus léchée, plus de techno... Si le Forza 350 ne renie pas le style du 300, on le reconnait d'abord grâce aux nouvelles arches chromées sur les flancs de carénage. Pour l'agrément, on note la présence d'une nouvelle prise USB, tandis que, bien évidemment, le démarrage sans clé est reconduit. Par contre, la bulle électrique est plus haute de 40 mm (soit 180 mm de débattement), apporte un supplément de protection bienvenu, même si celle offerte par le 300 était déjà très correcte, par contre, une prise d'air fait son apparition dans la bulle afin de limiter le retour de pression d'air derrière le carénage. Parmi les détails, on notera que la nouvelle poignée passager en plastique et plus en métal a permis de gagner 1407 grammes, voilà, on est contents de l'apprendre. Le coffre permet toujours de placer deux casques intégraux ou un casque et un sac au format A4. Le vide-poches sécurisé dans la partie gauche du carénage abrite désormais une prise USB en lieu et place de l'ancienne prise 12V. 

De même, le Forza 350 se met à la page de la connectivité : en option, il peut disposer du "Honda Smartphone Voice Control", qui permet de piloter les différentes fonctions d'un téléphone portable pendant les déplacements, notamment la navigation, la musique, les courriels ou, plus directement, les appels. Ce système exige bien entendu la présence d'un kit audio intégré au casque tandis que la liaison entre l'interface et le téléphone est assurée par Bluetooth. Le contrôle des fonctions du « Honda Smartphone Voice Control » est possible grâce aux boutons situés sur le commodo gauche et sur l'instrumentation. Et puisque l'on parle d'instrumentation, celle-ci a été redessinée sans toutefois céder à la mode du tout TFT. Le compteur et le compte-tours restent analogiques, mais encadrent un écran numérique dont on peut choisir le type d'affichage (3 modes sont disponibles) par une commande au guidon. 

Le Forza 350 sera disponible en cinq coloris : noir, bleu, blanc et deux nuances de gris, dès janvier 2021, à un tarif qui reste à préciser, mais que l'on espère proche des 5899 EUR du 300... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.