Nouveau Honda Forza 125 Euro5 2021 : un peu plus qu'une mise à jour

Chargement en cours
Honda Forza 125 2021
Honda Forza 125 2021
1/13
© motoservices.com

publié le 19 octobre

Au niveau du style en effet, pas de révolution, mais des lignes plus profilées au niveau de la face avant, des flancs (qui adoptent une forme en Z) et des rétroviseurs. C'est subtil, mais derrière aussi les panneaux sont rafraîchis. Honda annonce de meilleures performances aérodynamiques. A noter que le carter moteur et le bras oscillant ont été redessinés pour suivre les nouvelles lignes de l'habillage.

Mais ce que nous observons en premier lieu sur la proue, c'est surtout l'arrivée d'un pare-prise qui gagne 4 cm en hauteur, pour une évolution maximale sur 18 cm. Toujours électrique, via la commande à main gauche, depuis sa dernière évolution en 2018. Pas de changement au niveau de l'instrumentation, en revanche le pilote bénéficiera dorénavant d'une prise USB de série dans le vide-poches, qui remplace la prise 12V. 

Au niveau des assistances, outre l'ABS le Forza dispose maintenant du contrôle de motricité maison, le système HSTC, généralement salvateur par temps de pluie ou grand froid. Sur ce plan, le Forza rattrape son rival le Yamaha X-Max qui en bénéficiait depuis sa dernière refonte.

Norme Euro5, la grosse évolution ? Le plus grand changement concerne bien évidemment le passage à Euro5 du monocylindre Honda eSP, un simple arbre 4 soupapes à injection et refroidissement liquide. Pour qu'il soit plus « propre » tout en restant aussi performant que l'ancien bloc Euro4, aux limites autorisées pour les permis B/A1, le motoriste nippon semble avoir revu sa copie, si les informations annoncées aujourd'hui par communiqué sont bel et bien les bonnes. 

En effet, alors que l'ancien mono présentait des valeurs d'alésage par course de 52,4 x 57,9 mm, le nouveau possèderait un cylindre agrandi et une course réduite : 53,5 x 55,5 mm, donc plus super carré qu'auparavant. Au final les 11 kW développés à 8750 tours sont toujours là, en revanche côté couple ce moteur perdrait 0,3 Nm, « peanuts », d'autant plus que ce pic de couple de 12,2 Nm déboulerait quasiment 2000 tours plus tôt, à 6500 tours alors que l'ancienne valeur était annoncée à 8 250 tours. Honda annonce aussi une accélération très vive, validée par un 200 m DA réalisé en 13,3 secondes (!). Le constructeur promet une autonomie de 500 km, grâce à la consommation « labo » WMTC de 2,34 l/100 km associée au réservoir de 11,5 litres. Dans la vraie vie il faudra donc, comme toujours, tabler sur un litre supplémentaire.

Plus 2 kg sur la balance Honda ? La partie cycle est identique d'après Honda. L'ossature conserve son acier résistant et le bras demeure composé d'aluminium. Mais en ordre de marche, ce Forza serait 2 kg plus lourd que le précédent, à en croire le dossier de presse reçu : 161 kg contre 159 kg sur la précédente version. En outre si l'on compare les fiches techniques, nous remarquons son empattement plus long, 1505 mm contre 1490 mm. A vérifier ! 

Et toujours ses petits plus : grand coffre de 53,5 litres pour deux casques intégraux, système de démarrage SmartKey, via transpondeur à garder dans sa poche, qui gère également l'ouverture de selle et celle du top-case optionnel de 45 litres, système Idling Stop (stop&start)...

Le nouveau Forza sera dispo à partir de la mi-décembre en coloris gris métallique, blanc Pearl, noir Pearl, argent métallique et rouge métallique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.