Moto électrique Curtiss Hades : 217 chevaux dans le rétro !

Chargement en cours
Curtiss Hades : de la balle !
Curtiss Hades : de la balle !
1/7
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 21 août

Ses performances ? Elles seraient plutôt explosives : 217 chevaux (162kW) et une valeur de couple fixée à 200 Nm, disponible tout de suite ! Pour cela, la Curtiss Hades pourra compter sur sa batterie suspendue de 399V (en forme de balle), en revanche pour encaisser la poussée son pilote n'aura pas grand chose pour se retenir, avec ce petit guidon et cette selle monoplace à peine incurvée. Mais qu'elle est belle cette électrique au parfum de concours custom californien ! Et comme ce n'est pas encore une moto pour de vrai - sa production et sa commercialisation sont annoncées pour la fin 2020 - on pardonne aisément à J.T. Nesbitt de ne pas se concentrer sur ce genre de détails futiles, et d'avoir laissé libre cours à son imagination sur ce « show-electric-bike » qui se négociera aux alentours des 75 000 $. Finalement une H-D Livewire dans les 30 000 EUR ce n'est pas si délirant que cela !

Une moto d'enfer ! J.T. Nesbit de la Nouvelle Orléans est le designer en chef de Bienville Studios et lorsque Curtiss s'appelait Confederate, c'est lui qui avait dessiné les modèles Wraith et Hellcat. Vous vous rappelez des fourches à parallélogrammes des ces motos d'exception ? Et bien vous retrouvez ce même esprit ici sur la Hades dans un accessoire complexe mêlant l'aluminium au carbone, matériaux que l'on retrouve un peu partout sur cette moto électrique. De toute beauté ! Comme l'intégration des feux arrière sous la selle, comme la forme du cadre, la cinématique de l'amortisseur arrière... Bref, il y a de quoi se damner pour cette moto dont le nom fait référence au dieu des morts, Hadès. Le message n'est pas hyper positif, certes, mais le coup de crayon est épatant, à l'instar de celui qui a dicté les lignes de la Curtiss Zeus au moteur électrique V8. Nous on like. Et vous ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.