Mips : un renfort à la sécurité des casques

Mips : un renfort à la sécurité des casques
Mips : un renfort à la sécurité des casques
A lire aussi

, publié le 18 juin

À partir de 2023, tous les fabricants de casques moto devront répondre aux exigences d'une nouvelle norme ECE 22-06 qui doit améliorer la sécurité de nos heaumes, entre autres parce qu'elle vise à des tests plus poussés en conditions de chocs obliques afin de mesurer la vitesse angulaire à l'impact, et donc limiter l'effet de cisaillement à l'intérieur du cerveau.

C'est exactement dans ce même objectif que Mips (pour Multi-directional Impact Protection System) travail depuis des années sur un complément de protection sous forme de calotin à glisser dans le casque, entre le rembourrage de confort et la couche EPS qui absorbe les chocs. Le principe : une couche à faible frottement supplémentaire permet un mouvement multidirectionnel de 10 à 15 mm afin de réduire les forces qui sont transmises au cerveau lors des chutes. C'est en s'appuyant sur les études du neurochirurgien suédois Hans von Holst sur les traumatismes crâniens, ainsi que sur les compétences de l'ingénieur Peter Halldin, que la technologie s'est développée.

Pour la moto, mais pas uniquement... Les observations montrent effectivement que la plupart des collisions ou chutes ont pour conséquence un choc de la tête en biais, et non linéaire, qui fait que le cerveau bouge à l'intérieur de la boîte crânienne, entrainant des tensions sur les tissus cérébraux et des lésions spécifiques. Dans la même veine, des marques comme Arai (le modèle Quantic est le premier à recevoir la certification 22-06) ou Roof notamment, travaillent sur des calottes à la forme très ronde, afin de maximiser les chances de "rebond" ou de "ricochet" face à un choc qui peut être renforcé par la présence d'angles à la surface du casque. Quant au système Mips, certains fabricants l'installent d'ores et déjà au sein de leurs casques : Bell, Kabuto, KYT ou Lazer pour ne citer qu'eux, tandis que d'autres disciplines comme le ski, l'équitation, le hockey sur glace et même le secteur du bâtiment font appel au Mips pour leurs équipements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.