Marché de l'occasion : plus de 570 000 ventes par an !

Chargement en cours
Marché de l'occasion 2 RM moto - scooter 2018 (c)motoservices
Marché de l'occasion 2 RM moto - scooter 2018 (c)motoservices
1/16
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 22 juin

Sur l'occaz', Yamaha reste la marque leader avec 22,3% de part de marché alors que la marque, leader également, tourne à 19% en neuf. La durée de conservation d'un véhicule neuf est de l'ordre de 3 à 4 ans et sa durée de vie supérieure à 10 ans.

Le podium est  Yamaha (128 363), Honda (101 536) et Suzuki (72 447)... pourtant cette marque n'est plus que 8e sur le marché du neuf et il se revend 10 fois plus de Suzuki d'occasion que de neuves. Preuve aussi du succès de la marque jusqu'en 2012, où les ventes ont commencé à décliner, pour arriver au point le bas en 2017 avec seulement 6963 immats.

Les BMW recherchées en occasion ! Les BMW se vendent peu d'occasion, enfin cela veut dire que leurs propriétaires les gardent longtemps car au final on trouve seulement deux fois plus de ventes d'occasion (35 216) que de motos neuves (16 020) . Cela s'explique aussi par la forte progression des ventes neuves de la marque à l'Hélice, d'où leur rareté sur le marché de l'occasion... et les prix élevés.

En 125, on retrouve toujours Yamaha en tête du marché de l'occasion, devant Honda et Piaggio. Là aussi le ratio marché occasion/neuf est de 4.

En scooter, nous avons toujours Yamaha en tête, sauf si l'on intègre les 3 roues. Dans ce cas Piaggio passe en tête avec 12 à 13000 MP3 d'occasion par an. On note que pour ces MP3 c'est moins du double des ventes neuves. Concernant les occaz' scooter, là aussi on a un ratio plus faible qu'en motos avec 56 000 ventes neuves pour 120 000 d'occasion.

Ou trouver une occasion ? On assiste à un retour en arrière de la clientèle qui recherche une garantie et souhaite éviter les escroqueries qui truffent les sites comme Le Bon Coin. Beaucoup en sont revenus à leur dépends, entre faux chèques, braquages, accidents et essais gratuits. Le vente directe d'occasion impose des contraintes et pas forcement de gain financier car c'est plus long et cela demande du temps personnel... pendant cela l'assurance et le crédit courent.

Alors oui le vendeur y perd, mais l'acheteur est souvent gagnant entre un prix identique et une garantie. En effet, les professionnels offre une garantie de 3 mois à 1 an.

Il est toutefois étonnant que les réseaux motos ne se soient pas structurés comme en automobile, où les marques ont vu l'intérêt de conserver les occasions dans leur giron. Il existe certains labels, mais rien d'uniforme derrière. Dommage !

Ce sont surtout les jeunes qui recherchent des occasions, car souvent moins fortunés que les quadra. Il y a d'ailleurs une pénurie de modèle A2 cette année, du fait du changement de la législation où de nombreux modèles anciens qui ne sont plus elligibles (Hornet, GSR600, etc...).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU