Luigi Termignoni : 1944-2019

Luigi Termignoni : 1944-2019
Luigi Termignoni, 1944-2019
A lire aussi

publié le 2 décembre

Derrière les passions, il y a des hommes. Et qui n'a jamais eu envie d'une paire de "Termi" sur sa monture ? Pour en avoir essayé quelques-unes équipées de la sorte, notamment des gros bicylindres italiens, ça vous décuplait le plaisir de conduite. 

1969, année des échappements ! C'est en 1969, dans la petite ville de Predosa, que Luigi Termignoni ouvre un magasin de motos, spécialisé dans les Ducati, Kawasaki et Honda. Très vite, il commence à développer des pièces spéciales et à préparer des moteurs. En 1971, il avait déjà une gamme complète d'échappements, ayant trouvé une niche pour développer son business, en se spécialisant notamment dans le milieu des années 70 pour les quatre cylindres Kawasaki tel la Z1 900. Ses premiers échappements étaient entièrement faits à la main... 

En 1976, Termignoni est partenaire avec Bimota, et innove en introduisant l'aluminium, plus léger et plus solide. Termignoni se mettra aussi à travailler le titane dans les années 90. 

Dans les années 80, Termignoni démarre sa collaboration avec Ducati, qui dure encore de nos jours. En même temps, il équipe les Honda d'usine, notamment en Endurance et aux 24 Heures du Mans. 

En 1988, la victoire de Fred Merken en WSBK sur sa Honda RC30 consacre l'ingéniérie des équipes de Termignoni. La prémière couronne d'un engagement en compétition, riche de 10 titres en MotoGP, 16 en WSBK, 2 victoires au Paris-Dakar...

So long, Luigi... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.