Les motos bientôt limitées à 180 km/h par construction ?

Les motos bientôt limitées à 180 km/h par construction ?
Les motos bientôt limitées à 180 km/h par construction ?
A lire aussi

, publié le 26 mai

Vous allez me dire que l'on fait toujours le parallèle avec l'automobile, mais souvent les voitures nous devancent en termes de limitations ou de législations, étant bien plus nombreuses que les deux-roues motorisés.

Le sujet est le bridage par construction des véhicules. Volvo, encore lui le pratique depuis 2020 et maintenant voilà Renault qui annonce brider ses véhicules à une vitesse maxi de 180 km/h pour les modèles les plus rapides et même moins pour les autres. L'objectif : la réduction des accidents et la préservation de la nature. Cela vient d'être annoncé aux actionnaires de la marque au losange et sera effectif également pour les Dacia, mais pas chez Alpine... La future Megane-E qui doit sortir début 2022 ne pourra, elle, dépasser les 160 km/h...

Double peine ? Alors ces décisions des marques, sous pression des politiques et des écologistes, pourraient bien donner des idées aux constructeurs de motos, sachant que quelques uns sont aussi fabricants d'automobiles. Vous me direz que électrique + bridage en v-max, c'est la double peine et que la moto va perdre beaucoup de ses attraits ? Pas sûr, car les mentalités changent. Oublions la vitesse, il reste l'accélération et sur ce plan l'électrique bat le thermique. A l'image de notre baroudeur Ben Blake qui vient de traverser la France en 125, peut importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse - enfin jamais plus de deux verres par jour...

De toutes façons, les constructeurs devront se plier à ce « gentleman agreement » pour rester dans les petites papiers et ne pas subir les foudres du législateur. Nous ne devrions pas attendre très longtemps pour voir un constructeur japonais annoncer ce genre de décision pour sa gamme de motos...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.