Les Millevaches rempilent

Chargement en cours
Les plateaux de Corrèze accueillent les motards. 
Les plateaux de Corrèze accueillent les motards. 
1/2
© motoservices.com

, publié le 1 septembre

L'hiver est souvent rude en Corrèze mais le bois en accès libre-service et les braseros promis aux participants ont pris l'habitude de réchauffer les coeurs et les corps des courageux et passionnés motards présents en nombre, chaque année. 

Après une édition 2019 ayant accueilli la bagatelle de 2000 motards, l'édition 2021 est prête et attend ses amateurs les plus téméraires, du 10 au 12 décembre 2021. Toujours sur la commune de Millevaches, c'est cette fois-ci un autre plateau qui accueillera les nombreux motards et les différentes nationalités (neuf différentes lors de la dernière édition) présentes dans ce week-end pour certains, immanquable.

Motos classiques et deux-roues en tout genre L'idée générale est la communion autour d'une passion commune, celle des deux ou trois roues ! Ce n'est donc pas un endroit où trouver les plus récentes mécaniques mais bien parfois, les plus mythiques et anciennes présentes dans les garages de passionnés se donnant rendez-vous prochainement, pour le second week-end de l'un des mois les plus froids de l'année en plein coeur du Limousin.

Là où la boue, le froid et les nuits gelées à deux chiffres sont monnaie courante pour les habitués, il arrive donc de trouver des motos particulièrement atypiques, offrant une dimension encore plus hilarante et pittoresque à cette réunion générale qui n'en demandait, au fil des années, pas tant !

C'est ainsi que depuis plusieurs de ces événements, on a retrouvé plusieurs groupes d'amis venus du Berry, à plus de 180 kilomètres des lieux de rendez-vous, arriver en mobylette. Non non, vous ne rêvez pas ! À l'ancienne, rappelant à certains leurs plus belles heures de jeunesse, presque les cheveux au vent. Couper le contact en descente, partir avec les jerricanes chargées et les sous-couches alignées sur les corps frigorifiés, telles sont les habitudes prises par ces passionnés pourtant habitués à plus de confort ou de réponse sur leurs motos disons, plus sportives. 

Oui mais aller chercher le confort du côté des Millevaches serait bien contre l'esprit de ce rassemblement et de l'esprit général de ceux qui aiment plus que tout les anciennes motos, les plus classiques et prestigieuses montures qui semblent pour la plupart, aujourd'hui introuvables. 

Des soirées inoubliables Concerts, échanges entre passionnés et discussions autour des feux de bois toujours plus fournis à mesure que la nuit s'épaissit : seuls les plus courageux ont tendance à s'y risquer mais une chose est sûre, y aller une fois c'est signer automatiquement son passage l'année suivante sur les collines des Millevaches.

Avant de boucler les sacoches sur votre monture, réviser vos meilleures chansons locales ou encore vos meilleures mains de poker semble être une idée plutôt pertinente. Pour contribuer à la bonne ambiance générale, les parties de cartes et particulièrement de poker ont tendance à faire partie du programme au milieu de nombreuses tentes installées sur le campement général. Car s'il fallait encore le préciser, les plus courageux ponctuent leurs week-ends par de (courtes) nuits en tente, quel intérêt autrement ?

Il va sans dire que les spécialités locales sont présentes dans les assiettes et que quelques-unes d'entre-elles ont également tendance à couler à flot. "Il faut bien se réchauffer" vous annonceront souvent avec la plus grande mauvaise foi les participants.

Entre deux ou trois-roues surchargées, pilotes parfois émérites et une ambiance unique, l'hivernale des Millevaches semble avoir de beaux jours devant elle. 

Une heure de gloire dans les années 70 Si l'édition attendue dans les prochaines semaines est officiellement estampillée du numéro 12, la vraie "hivernale" compte bien plus d'éditions. Historiquement créé en 1969, ce rassemblement fut remis au goût du jour dans les années 2000.

Le moto club de la ville voisine de Meymac a longtemps cherché à faire revivre cet événement dont les contes ont marqué de nombreuses soirées locales. Aujourd'hui, l'association continue cette grande fête annuelle et participe à sa manière, à alimenter cette immense histoire. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.