Leonart Pilder 125 2020 : le custom 15 chevaux qu'il est beau !

Chargement en cours
Leonart Pilder 125 2020
Leonart Pilder 125 2020
1/5
© motoservices.com

publié le 2 avril

La Pilder c'est avant tout le méchant look custom des bad boys de LA, entre autres, offert aux simple détenteurs du permis auto (+ formation de 7 heures si besoin) ou au « djeuns » rebelles de 16 ans le permis A1 en poche. Allure ramassée, gros gommard arrière de 190 mm de large, partie arrière tronquée et sortie d'échappement biseautée, cette moto d'un beau gabarit a en effet le style mais elle devrait également être performante ! Elle disposerait en effet d'un bicylindre parallèle à injection Delphi et refroidissement liquide développant la puissance de 11 kW (15 ch.) à 9500 tr/min associé à une boite de vitesses à 6 rapports. Le constructeur annonce une vitesse de pointe de 110 km/h, mais ce qui retient d'avantage notre attention au niveau de sa fiche technique est son poids conséquent... 

Pilder 125 : c'est du lourd ! 180 kg (à sec ?) ce n'est en effet pas super light pour une 8e de litre, pourtant la roue arrière est reliée au cadre acier via un mono-bras en aluminium. Cette ossature fait la jonction entre une fourche inversée et un mono-amortisseur, quant au freinage, comme sur le Magpower Legenders il est confié à un deux disques avant de 300 mm, épaulés par un troisième disque arrière de 260 mm. Le tout mis sous la surveillance d'un CBS...plutôt que d'un ABS ! Roue de 19 pouces à l'avant, longueur de 2390 mm, il faudra vérifier son agilité en milieu urbain, puisque c'est essentiellement dans cet environnement qu'elle est destinée à évoluer. Au moins, on disposera assurément de bons appuis avec sa selle fixée à seulement 700 mm du sol alors que les jambes devraient se placer naturellement le long du fin réservoir, avec des repose-pieds à peine avancés. Disponible en « noir c'est noir » ou avec des flancs de réservoir peints en jaune ou en blanc, la Pilder 125 est annoncée à 4590 EUR. Alors que l'on observait le premier modèle de la Pilder en 2012 déjà, mais avec un moteur monocylindre liquide Piaggio,cette version arrive actuellement en concessions (5 unités en France) : « La LEONART PILDER est en production et les premières unités ont été livrées fin Janvier 2020 » annonce le boss de Moto Custom France qui attend la reprise des livraisons pour fin avril du fait des effets du Coronavirus en Chine où la production vient seulement de reprendre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.