La moto aux JO ?

La moto aux JO ?
Le trial électrique aux Jeux Olympiques ?

publié le 6 novembre

Le sport évolue en permanence et les Jeux Olympiques, cette jolie fête populaire où l'essentiel est de participer, se doit de refléter les tendances de la société. C'est en tous cas l'avis de Jean-Pierre Mougin, qui milite pour une entrée de la moto comme discipline olympique, ainsi qu'il l'explique dans une interview accordée au Républicain lorrain. 

L'e-Trial, un sport plein de potentiel ? Avec une vie quasiment dédiée à la promotion de la moto sous toutes ses formes (rappelons à nos plus jeunes lecteurs qu'il fut tout à la fois président de la FFM - Fédération française de motocyclisme - de 1989 à 2008, président de l'Union Européenne de Motocyclisme de 1996 à 2002, vice-président de la FIM - Fédération Internationale de Motocyclisme - de 1996 à 2010), actuellement vice-président délégué du CNOSF (comité national olympique et sportif français), Jean-Pierre Mougin en connait un rayon sur les arcanes des grandes fédérations sportives.

Aussi, il sait fort bien que le lobby est un travail de longue haleine. Néanmoins, il est confiant sur l'arrivée de la moto comme discpline ou sport olympique, et pour cela, le trial électrique serait le faire-valoir idéal du deux-roues motorisé. Cela ne sera pas le cas pour les JO 2024, mais il reste de l'espoir pour les jeux européens de Varsovie en 2023. Et vous, le trial olympique aux JO, vous en pensez quoi ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.