La future Triumph Rocket III en approche

Chargement en cours
Une nouvelle Triumph Rocket III en approche
Une nouvelle Triumph Rocket III en approche
1/8
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 5 février

Ceux qui l'ont essayée en conservent des souvenirs pour la vie : la première Rocket III et son trois cylindres en ligne longitudinal de 2 300 cm³, c'était vraiment quelque chose. Une force tranquille mais expressive, loin de la violence d'une VMax 1700 et du côté brutal d'un Diavel. Un cocktail absolument unique de velouté, de suavité, de couple, d'allonge et surtout de grosse patate qui s'exprimaient dans le souffle profond et envoutant du trois cylindres ; le tout dans un châssis nettement plus facile à utiliser qu'attendu. Bonne nouvelle pour les fans éplorés : la Rocket III va revenir, et plus tôt que prévu.

Triumph Rocket III : 2 500 cm³ en 2020 ? La presse anglaise a en effet pu tomber sur des "photos espion" (tellement nettes qu'elles sont, comme souvent, le fruit d'une campagne de com' généralement orchestrée par le constructeur lui-même) qui montrent la moto dans une configuration quasiment définitive. En reprenant ces clichés qui proviennent à la fois de chez nos confrères de Morebikes (d'où viennent ces photos) et de Motorcyclenews, on constate que la nouvelle Rocket III a conservé son identité : double optique de phare, solide fourche inversée, freins radiaux, trois cylindres en ligne longitudinal et transmission par cardan, elle conserve ses attributs de "muscle bike". Côté moteur, ça manque encore de précisions techniques, mais les rumeurs qui valent donc ce qu'elles valent font état d'un 2 500 cm³ (qui parait ici avoir une grosse fonction porteuse) et qui développerait entre 160 et 180 chevaux, le tout, bien entendu, jugulé par un package électronique complet, que Triumph maîtrise à la perfection, avec des modes de conduite, un ABS corner, un contrôle de traction, un shifter, les feux à LEDs, le régulateur de vitesse, les poignées chauffantes et le tableau de bord paramétrable... On notera la partie arrière assez minimaliste alors que la précédente Triumph Rocket III savait accepter un passager. C'est dans l'esprit du Ducati X-Diavel, qui est certainement une cible de la nouvelle Rocket III Mais on imagine que, comme par le passé, les Anglais auront aussi à cœur de développer une version "touring", parfaitement en phase avec cette mécanique généreuse. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.