L'ACEM alerte sur l'impossible demande de faire des 2 roues plus silencieux que la norme Euro5 !

L'ACEM alerte sur l'impossible demande de faire des 2 roues plus silencieux que la norme Euro5 !
L'ACEM alerte sur l'impossible demande de faire des 2 roues plus silencieux que la norme Euro5 !
A lire aussi

, publié le 10 janvier

2dB nocives Pour 2030, la Commission européenne a demandé aux constructeurs de deux roues motorisés d'émettre 5 décibels de moins que ce qu'elles produisent en l'état actuel des choses. À l'heure actuelle, l'UE demande à l'industrie motocycliste des engins n'excédant pas les 72 dB. Seulement pour l'ACEM qui a mené des études indépendantes en parallèle avec l'Université de Graz, le maximum que les fabricants pourront faire perdre à leurs machines est de 2 dB. Autrement, ça ne sera pas "rentable".

Plus que non rentable, d'autres organismes comme Acustica spécialisé dans la question de la pollution sonore atteste que cela pourrait aussi contribuer à un mauvais fonctionnement du moteur.

L'ACEM contre attaque avec un rapport béton L'étude menée par l'ACEM et l'université de Graz a été faite sur un panel de 8 motos et scooters complètement emmitouflés d'isolant sonore. Avec un tel attirail, impossible de rendre les motos plus silencieuses que ça. Or il se trouve qu'en dépit de cet harnachement, les véhicules n'arriveraient tout de même pas au niveau sonore demandé par l'Union Européenne.

Dans son rapport soumis à la commission européenne, l'ACEM stipule donc que même avec un investissement qui serait colossal en termes d'ingénierie sonore, cela ne suffirait pas à atteindre le seuil demandé. D'autres parts, l'association demande à l'UE de revoir ces critères d'évaluation car cette dernière ne prendrait en compte que le bruit du moteur à une certaine plage moteur alors qu'il y a beaucoup d'autres facteurs qui entrent en ligne de compte dans le bruit que génère une moto. En effet, le bruit fait par vos pneus est tombé aux oubliettes alors que c'est une source sonore non négligeable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.