Kymco Ionex : le futur scooter électrique taïwanais

Chargement en cours
Kymco Ionex : le futur scooter électrique taïwanais
Kymco Ionex : le futur scooter électrique taïwanais
1/13
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 6 avril

Le mignon petit Ionex, équivalent 50, a tout d'un scooter rétro tel le Like de la gamme Kymco, pourtant il est tout ce qu'il y a de plus moderne à l'intérieur, et de plus vertueux aussi puisqu'il est électrique. Aucune info technique pour l'instant, car il n'est pas encore question de sa commercialisation prochaine, et qu'à cette heure, il est surtout question de convaincre les « policy makers » (nos politiciens) de changer les règles du jeu...

En effet, toute la stratégie de Kymco avec Ionex repose sur un système de modules de charge publics pour les batteries amovibles du scooter (qui peut en accueillir jusqu'à dans son plancher, laissant ainsi de la place pour un casque dans le coffre), avec location à la clé. Du clé en main justement pour les municipalités des grandes métropoles ?

Bientôt 10 autres modèles électriques Pour les particuliers, Ionex promet un poids de moins de 5 kg pour chaque pack batterie, de façon que l'on peut sans problème en porter deux d'un coup. Trois batteries offrent 200 km de charge. En revanche, il n'est pas dit combien de temps prend une charge complète.

Le verra-t-on commercialisé prochainement chez nous ? En tout cas, si ce n'est pas lui, ce sera peut-être l'un des 10 autres modèles électriques annoncés par Allen Ko, CEO de Kymco (et nous aurons déjà ce printemps les VAE Klever !). Dans le même temps, le constructeur taïwanais compte installer ses infrastructures de charge dans 20 pays et et vendre plus d'un demi-million de véhicules électriques dans le monde...   

Vos réactions doivent respecter nos CGU.