Honda vers le Clutch-by-wire ?

Honda vers le Clutch-by-wire ?
Honda vers le Clutch-by-wire ?

, publié le 1 juillet

On commence à bien connaître les systèmes d'accélérateurs électroniques appelés Ride-by-wire qui étaient jusqu'alors dédiés aux motos de pointe commencent à se démocratiser, notamment avec l'arrivée de la norme Euro5, qui demande une gestion plus drastique du carburant. Ce système plus précis élimine les câbles qui relient la poignée aux papillons d'ouverture des gaz, et remplace le tout par un potentiomètre qui indique le degré d'ouverture à un actuateur qui fait tourner les papillons.

On connait également les embrayages hydrauliques souvent présents sur les grosses cylindrées pour minimiser l'effort au levier, qui reprennent le même système d'actionnement que les freins : un maître-cylindre vient pousser du liquide dans une Durit équipée d'une gâchette à son extrêmité, qui vient engager/désengager les disques.

Ride-by-water... Ce que l'on ne connait pas encore, mais ce que Honda commencerait à développer, c'est un système qui fait la synthèse de ces deux techniques, appliquées au levier d'embrayage. La firme ailée vient effectivement de déposer un brevet dont quelques images ont filtré en ligne. Elles montrent la conservation du système hydraulique au levier, mais indiquent la suppression d'une liaison directe avec la cloche d'embrayage. Une unité sera en charge de la position du levier d'embrayage afin d'engager ou désengager l'embrayage, avec un "retour de force" qui simulerait un fonctionnement classique afin de conserver les sensations dans les mimines.

De plus, cette unité de commande prendrait également en compte des informations relatives à la position de l'accélérateur, au rapport engagé, au régime moteur et à la vitesse pour assurer un mouvement fluide.

On peut également penser que ce système pourrait permettre de passer les vitesses sans utiliser l'embrayage, comme avec les shifters actuels, mais également éviter les calages intempestifs...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.