Honda CMX 500 Rebel et Rebel SE 2020 | Salon Milan 2019

Chargement en cours
Honda CMX 500 Rebel 2020
Honda CMX 500 Rebel 2020
1/15
© motoservices.com

publié le 12 novembre

La Honda CMX 500 Rebel 2020 en synthèse

Feux « full leds »

Instrumentation avec rétro-éclairage blanc

Indicateur de rapport engagé

Embrayage assisté

Suspensions revues

Nouvel échappement - Euro5

Nouvelle version SE avec tête de fourche et selle matelassée

Nouveau coloris bleu mat

Nouveaux accessoires

Honda CMX 500 Rebel 2020 : des leds et du bleu Trois ans après sa sortie, la CMX 500 Rebel, petit custom tendance bobber à la sauce Honda, se refait une beauté. La base reste celle des CB500, avec le gentil petit bicylindre 471 cm3 adapté ici pour offrir un supplément d'âme typé custom, à savoir une lichette de puissance en moins (45,5 ch au lieu de 47,6), un chouia de couple en plus dont le maxi est offert à plus bas régime (44,6 Nm à 6000 tr/min au lieu de 43 Nm à 7000 tr/min).

Esthétiquement peu de changement, toujours ce profil assez étrange avec ce réservoir bombé posé là comme ça sur le cadre... Au moins voit-on arriver des leds, pas plus mal car l'ampoule standard n'était pas hyper visible dans la circulation. Les nouveaux clignos et le feu arrière (leds aussi) sont plus sympas qu'avant il faut l'avouer (mais ce n'était pas très compliqué). Un seul nouveau coloris, assez joli au demeurant, en bleu mat, type denim. 

Côté aspects pratiques, l'instrumentation gagne un indicateur de rapport engagé, et l'écran numérique, rétro-éclairé en blanc, du petit compteur rond est un peu plus grand.

Enfin, en plus de la nouvelle version SE avec tête de fourche, soufflets de fourche et selle matelassée (pas grand-chose en vérité !), vous aurez davantage de choix parmi les accessoires : porte-paquet arrière, un dossier passager, une sacoche de réservoir, un saute-vent, des sacoches latérales nylon...

Honda CMX500 Rebel 2020 : déjà Euro5 Pour ce qui est du moteur, rien de neuf donc, à part une nouvelle sonde lambda à l'échappement, et un travail sur le silencieux pour faire passer la norme Euro5. Pendant ce temps là, les CB500F, CB500X et CBR500R restent Euro4 pour 2020...

Les évolutions les plus notables concernent l'embrayage, désormais assisté (et c'est vrai que sur le modèle actuel, il est sacrément dur), et les suspensions, avec des réglages différents pour les ressorts de fourche, ainsi que les amortisseurs arrière, désormais chargés à l'azote. Dans notre récent comparatif, la CMX500 était gagnante de ce point de vue face aux Benelli 502C et Zontes 310V, cela ne devrait donc faire qu'améliorer les choses.

Tarifs et dispo : à venir

Vos réactions doivent respecter nos CGU.