Honda CBR650R : la sportive accessible

Chargement en cours
Honda CBR650R
Honda CBR650R
1/11
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 3 décembre

Pour contrer Kawasaki et sa Ninja 650, Honda lance la CBR650R qui remplace la CBR650F, présente au catalogue du premier constructeur mondial depuis 2014. Le look s'affirme, le moteur gagne un peu de puissance et de sympathiques technologies font leur apparition. Avec 94,35 chevaux, elle est désormais susceptible d'être bridée pour les jeunes permis A2, contrairement à la précédente génération des 650 à quatre cylindres.

Honda CBR650R : racée ! On le voit tout de suite : la nouvelle CBR650R reprend les grandes lignes de la CBR1000RR Fireblade. Que ce soit dans le coloris rouge ou noir mat, la CBR650R prend des airs nettement plus racés : le double optique et le carénage effilé, en « V », vers l'avant, tranchent avec la finesse de la partie arrière et apportent indubitablement une image plus fraiche, plus jeune, aussi. Ces nouvelles lignes vont de pair avec un nouveau tableau de bord digital où l'indicateur de rapport engagé prend une place bien visible, ce qui est crucial sur un engin à vocation sportive.

Honda CBR650R : plus de chevaux Tout comme dans le cas de la CB650R, le quatre cylindres bénéficie de quelques avancées techniques qui lui permettent de gagner quelques chevaux dans l'opération, ce qui lui permet de faire progresser le rapport poids / puissance de 8 %. Ainsi, tandis que le poids a baissé de 6 kilos (grâce à quelques évolutions sur le cadre, le réservoir et les repose-pieds), la puissance a progressé de 91 à 95 chevaux, la plage d'utilisation a progressé de 1000 tr/mn vers le haut. Les valeurs de cette moto sont donc de 64 kW (94,3 ch) à 12000 tr/mn, et de 63,5 Nm de couple à 8500 tr/mn. Pour atteindre ce résultat, et tout comme sur la CB650R, le quatre cylindres arbore de nouveaux pistions (et un taux de compression en hausse, de 11,4 à 11,6:1), une nouvelle chaîne de distribution, de nouveaux conduits de refroidissement, des bougies en irridium, de nouvelles règles de levées aux soupapes, ainsi qu'un nouvel échappement dont le diamètre des conduits intérieurs passe de 35 à 38,1 mm, pour une meilleure signature sonore. Tout ceci pour gagner « seulement » 4 « petits » chevaux ? Oui, mais voyons le bon côté des choses : ainsi, la CBR650R reste bridable pour les permis A2. Et, de plus, le creux de la plage de couple, ressenti vers 5500 tr/mn, aurait été un peu lissé. 

Honda CBR650R : plus de techno La Honda CBR650R se dote d'un embrayage assisté qui réduit la force au levier de 12 % ainsi que d'un contrôle de traction déconnectable. La consommation officielle est annoncée à 4,78 l/100, ce qui fait, avec un réservoir de 15,4 litres, une autonomie d'au moins 300 kilomètres. Honda a prévu une ligne d'accessoires pour cette moto : shifter, protections diverses, prise 12V, bulle haute, poignées chauffantes, dosseret de selle, pièces en aluminium, bagagerie légère. La CBR650R sera disponible en février 2019 à un tarif qui reste encore à préciser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.